vendredi 27 janvier 2023

Les Tchadiens apprécient diversement la proposition de prolongation de la transition

Lors de sa restitution, le comité ad-hoc a proposé la prolongation de la transition pour 24 mois pour permettre d’arriver aux élections et permettre un retour à l’ordre constitutionnel. Tchadinfos a tendu son micro ce 29 septembre 2022, au citoyen lambda pour son impression par rapport à cette prolongation.

Pour Béchir Hassan, assis devant une boutique, tant qu’il y aura la paix, la durée au pouvoir du Président du conseil militaire de transition importe peu. « Je veux seulement la paix et la stabilité, rien que ça », dit-il.

Assis juste à côté de Béchir Hassan, Mahamat Abdraman lui regrette que son avis ne sera jamais pris en compte.  « Je sais que mon impression ne changera rien à leur décision, puisqu’elle a été prise d’avance. On est obligé de suivre, c’est vraiment malheureux. Laissez-moi gérer ma misère », se lamente-t-il.

« Quelle que soit la durée de la prolongation, mon problème est que le dirigeant soit un homme de parole et dirige le pays sans aucune discrimination et ni aucune injustice. Je ne veux pas seulement la guerre , je veux juste un bon et digne dirigeant qui se soucie de son peuple. De quelle communauté, il n’y a pas d’importance pour moi », estime Annaïse, vendeuse ambulante.

Pour Saleh Brahim, vigile de son état, la prolongation de la transition permettra au président du conseil militaire de transition d’acquérir de l’expérience et bien faire les choses. « C’est normal de prolonger la durée, grâce à cet ajout on aura la stabilité qui nous mènera aux élections. Le président du conseil militaire de transition n’avait pas d’expérience et le temps qui lui a été accordé était petit alors grâce à cette prolongation il pourra réaliser certains projets pour le pays ».

Laisser un commentaire

économie

Amtiman : un incendie ravage trois salles de classe

Un incendie d’origine inconnu a ravagé cet après-midi, trois salles de classe du complexe scolaire privé Al-Ihsan d’Amtiman. En plus des trois salles de classe,...

Mise en place de la Commission chargée d’organiser le référendum constitutionnel : ‘’le processus est biaisé à la source’’, Noubatessem Jonathan, secrétaire général de...

Dirigée par le ministre de l’Administration du territoire, la Commission chargée d’organiser le référendum constitutionnel est rejetée par Noubatessem Jonathan, secrétaire général du parti...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1093 votes · 1094 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité