mercredi 1 février 2023

Les rideaux sont tirés sur le salon des métiers et de l’entrepreneuriat du Centre de Culture Évangélique des Assemblées chrétiennes au Tchad

Ouvert depuis le 4 juillet 2022, le Salon des métiers de l’entrepreneuriat et de l’innovation Sociale (Sametis) a pris fin le 9 juillet 2022. La cérémonie de clôture des travaux a lieu à l’Assemblée chrétienne la Bonne Nouvelle.

Initiative du Centre de culture évangélique (CCE) des Assemblées chrétiennes au Tchad, ce Sametis, deuxième édition est placée sous le thème « Entreprendre en contexte de crise » et a permis aux participants d’être formés dans différents domaines notamment l’entrepreneuriat digital, l’entrepreneuriat agro-alimentaire, la rédaction des curriculums vitae, comment booster son profil pour réussir un emploi, etc.

Après 6 jours de formations et d’échanges, le président du comité d’organisation, Lowassi Hyacinthe Tao, estime que ces jeunes sont outillés et aptes à se lancer dans l’entrepreneuriat. « Je suis convaincu que vous êtes équipés, formés pour être des entrepreneurs.  Mon souhait est que nous nous retrouvions à la prochaine édition et qu’il y ait parmi vous, grâce aux échanges et formations, les entrepreneurs qui viendront partager leurs expériences avec d’autres jeunes, des personnes qui sont intégrés socialement dans un métier », espère-t-il.

Les « salonistes » de leur côté n’ont pas manqué l’occasion pour faire des recommandations aux organisateurs et au ministère en charge de la jeunesse, des sports et de l’entrepreneuriat. Au CCE il est recommandé  d’intensifier les formations à l’intention des jeunes pour ainsi permettre l’acquisition des connaissances et des compétences; de rendre ces formations plus pratiques pour apprendre la performance des affaires; de faire le suivi des bénéficiaires du salon et contribuer à leur insertion professionnelle;  de créer des stands d’exposition pour la vente des produits; et d’augmenter le niveau de communication pour permettre une participation plus massive et plus représentative. Au ministère, il a été demandé de  soutenir le CCE avec des ressources nécessaires pour la pérennisation de cette initiative “salvatrice” pour les jeunes.

Dingam Donon-Horbé, directeur de financement, du développement des compétitivités et des partenariats au ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Entrepreneuriat, représentant son ministre comme à l’ouverture, tout en rassurant les participants de prendre en compte ces recommandations les invite par contre à traduire dans les faits toutes les connaissances acquises lors de ce salon afin d’être des hommes autonomes et épanouis à travers leur activité créée. Il a aussi loué l’initiative de ce salon de formation du CCE et rassure ses responsables du soutien de son ministère pour les éditions à venir.

Pour rappel, le centre de culture évangélique a été créé par les Assemblées chrétiennes du Tchad en 1989 afin de répondre  aux besoins de la jeunesse. Il s’est fixé pour objectifs de former et édifier pour le témoignage chrétien et la communication culturellement pertinente de l’évangile; contribuer à l’éducation et à la culture générale des jeunes et des moins jeunes; assurer divers formations pratiques en vue de l’insertion sociale des jeunes et développer des relations inter ethniques ou inter culturelles des jeunes.

Laisser un commentaire

économie

Littérature : les culs-reptiles de Mahamat Saleh Haroun remporte le prix du meilleur livre francophone à la première édition du prix Jean-Cormier

Sur les cinq titres finalistes, les culs-reptiles du Tchadien Mahamat Saleh Haroun remporte le prix du meilleur livre francophone à la première édition du...

Tchad : le ministère de la Santé fait une mise au point sur la convention cadre avec la société Nikéfa

A travers un point de presse ce mardi 31 janvier, le Directeur de la Législation, du contentieux et de la réglementation du ministère de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité