Les gouverneurs du bassin du lac Tchad réunis à Yaoundé pour renforcer les efforts de stabilisation de la région

0
538

Le 3e Forum des gouverneurs du bassin du lac Tchad (LCBGF) s’est ouvert lundi au Cameroun pour renforcer les efforts de stabilisation dans la région.

Huit gouverneurs des zones du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun les plus touchées par Boko Haram dans la région du bassin du lac Tchad assistent au forum dans la capitale camerounaise, Yaoundé.

Le forum évaluera le développement humanitaire et sécuritaire dans le bassin, les progrès dans la mise en oeuvre des interventions de stabilisation, ainsi que la contribution de la société civile à la stabilisation de la région, selon les responsables.

Le forum passera également en revue l’état de la coopération civilo-militaire et humanitaire, analysera les opportunités et les enjeux de la coopération transfrontalière et examinera les différentes options et solutions pour réhabiliter et réintégrer les anciens associés à Boko Haram.

L’événement est organisé par la Commission du bassin du lac Tchad (LCBC), avec le soutien technique de l’Union africaine, du Programme des Nations Unies pour le développement et de l’Initiative de gestion de crise, ainsi qu’avec le soutien financier allemand.

Le lac Tchas, qui borde le Nigeria, le Niger, le Tchad et le Cameroun, a perdu 90% de sa superficie en raison d’une mauvaise gestion de l’eau et du changement climatique, selon les Nations Unies qui ont averti que des millions de personnes avaient besoin d’aide pour éviter la famine.

La région est également un bastion pour les groupes militants, y compris l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest et Boko Haram au Nigeria, selon des observateurs locaux.

En 2019, les gouverneurs et partenaires ont lancé la Facilité régionale de stabilisation pour le lac Tchad, un ambitieux fonds de plusieurs millions de dollars pour intensifier les interventions de stabilisation dans les zones du bassin du lac Tchad.

Laisser un commentaire