Le chef d’état-major général des armées tchadiennes, le général Abakar Abdelkerim Daoud, informe l’opinion que le Tchad a accepté le passage par son territoire des militaires français qui se retirent du Niger. C’est dans un communiqué de ce 12 octobre.

Les forces tchadiennes assureront l’escorte de ces convois depuis la frontière nigérienne jusqu’à N’Djamena pour l’aéroport international Hassan Djamous et à la frontière camerounaise pour le port de Douala.

A noter que trois pays d’Afrique où des militaires sont au pouvoir sont en froid diplomatique avec la France. Après leur départ du Mali et du Burkina, les militaires français stationnés au Niger dans le cadre de la lutte contre le terrorisme quittent à leur tour.