Ouverte le 9 mars au Musée national du Cameroun, la première édition du Salon international de l’industrie du Livre de Yaoundé est close hier, dimanche, par un dîner de gala offert par le ministre des Arts et de la Culture du Cameroun.

Neuf pays ont honoré de leur présence ce rendez-vous littéraire des acteurs de la chaîne du livre. Il s’agit notamment du Cameroun, pays organisateur, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, du Mali, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Tchad et des États-Unis d’Amérique.

Conduite par le coordinateur des Éditions Salon des Belles Lettres, Renaud Dinguemnaial, la délégation tchadienne comprenait deux jeunes auteurs, Hissein Mahamat Goukouni (le Tchad en quête de la qualité) et Dorinan Betolngar (Le Guide de la Jeunesse). Des ouvrages des écrivains tchadiens ont fait l’objet d’une exposition et attiré la curiosité de nombreux visiteurs du Salon parmi lesquels des compatriotes vivant à Yaoundé qui se sont réjouis de voir flotter le tricolore national à cette rencontre des hommes de lettres. L’adhésion formelle des Éditions Salon des Belles Lettres à l’alliance des Éditeurs de l’Afrique Centrale a été un des temps forts de cet événement attestant de la vitalité de la littérature tchadienne.

Un des représentants du Tchad au Salon international de l’industrie du Livre de Yaoundé

Par rapport à la thématique relative à la promotion de la lecture et de l’écriture, Renaud Dinguemnaial, auteur d’une trilogie de livres jeunesse relatives aux aventures du Vieux Gouty et les Trois petits filous, illutrés par Sakom Titimtan préconise “l’organisation d’un mini salon de livre jeunesse courant avril 2023 à N’Djamena qui mettra en compétition  les élèves de 9 à 14 ans de quelques établissements de N’Djamena sous le patronage du ministre en charge de la jeunesse du Tchad”. Cette initiative louable permettra de semer la culture de lecture afin d’intéresser les jeunes à la lecture et progressivement à l’écriture. La communauté urbaine de Douala, partie prenante de ce rendez-vous international et jumelée à  celle de N’djamena a saisi l’opportunité pour adresser une invitation aux Éditions Salon des Belles Lettres au prochain Salido (Salon du livre de Douala).