vendredi 9 décembre 2022

Le Tchad livre un chef antibalaka à la CPI

Interpellé le 27 février dernier dans la localité de Sido par les services secrets tchadiens, l’ex-chef de la milice antibalaka, Maxime Mokom a été remis à la Cour pénale internationale (CPI) le 14 mars par les autorités de N’Djamena.

C’est la Cour pénale internationale qui l’a annoncé. Dans un communiqué, la Cour a indiqué que Maxime Mokom, ex-chef des antibalaka lui a été livré par les autorités de N’Djamena à la demande des autorités centrafricaines. Il est visé par un mandat d’arrêt international émis par la CPI en 2018. La Cour soupçonne celui qui a été brièvement en février 2019 ministre en charge du Désarmement, de la Démobilisation, d’être auteur des “crimes de guerre et crimes contre l’humanité”.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2013-2014 pendant qu’il était coordinateur national des opérations des antibalaka, un groupe d’autodéfense créé à la suite de la prise du pouvoir par la Séléka, un groupe rebelle.

Maxime Mokom est le troisième centrafricain à se retrouver à la Haye dans le cadre des violences qui ont endeuillé la Centrafrique au lendemain du renversement du président François Bozizé en 2013.

Laisser un commentaire

économie

Le Nigeria et l’Egypte deviendront respectivement les 5ème et 7ème puissances économiques mondiales en 2075 (rapport)

Les deux pays africains qui sont parmi les plus peuplés du continent devraient intégrer le Top 15 des puissances économiques mondiales dès 2050. Le Nigeria...

Football : le Sénégal se positionne pour l’organisation de la CAN 2027

Le Sénégal ''se positionne'' pour l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football en 2027, a rapporté mercredi l'Agence de presse sénégalaise...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1039 votes · 1040 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité