Pour la revalorisation de leurs salaires, les agents centraux du ministère de l’Administration du territoire, réunis en assemblée générale ce vendredi, ont lancé un mot d’ordre de grève allant du lundi 13 au mercredi 15 février 2023.

Après une première assemblée générale le 31 janvier, les agents centraux du ministère de l’Administration du territoire et des Collectivités autonomes passent à la vitesse supérieure. Réunis à nouveau ce vendredi 10 février, ils ont annoncé une grève de trois jours, allant du lundi 13 au mercredi 15 février 2023, pour revendiquer la revalorisation de leurs salaires. Selon le bureau du syndicat de ces agents, malgré leurs doléances, c’est seul le secrétaire général du ministère qui a bien voulu entretenir une négociation pour atténuer la situation. Sans pourtant satisfaire la demande des agents.

L‘assemblée est souveraine. Elle a décidé d‘une grève de trois jours à compter du lundi 13 février au mercredi 15 février. Les travaux reprennent le jeudi 16 pour voir si les négociations avancent ou pas”, annonce le secrétaire général du Syndicat des agents du ministère de l’Administration du territoire, Tchindébé Ndari.