Publié le 20-06-2023

Il s’est tenu le 19 juin 2023 à N’Djamena la revue du portefeuille Tchad-Union Européenne.

Cette revue de portefeuille du partenariat Tchad-Union Européenne vise à examiner l’état d’avancement des programmes et projets du 11eme FED en cours de mise en œuvre et présenter le nouveau programme indicatif multi annuel (2021-2027) sous l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (NDICI).

Pour Moussa Batraki, ministre de la Prospective économique et des Partenariats internationaux, loin d’être une simple formalité, cet exercice est une démarche pour disposer de suffisamment d’informations sur l’exécution des programmes et projets financés par l’Union européenne mais également pour apporter des solutions concrètes aux difficultés que rencontrent ces projets dans leur exécution. L’Union Européenne par son appui, dit-il, est le premier partenaire du Tchad en matière d’aide au développement.

Selon le ministre, bien que les principaux indicateurs de développement du Tchad sont en progression dans les documents normatifs, plus de la moitié des Tchadiens vivent avec moins d’un euro par jour. « Chaque jour, des femmes décèdent durant leur grossesse ou pendant l’accouchement. Cela arrive parce qu’il y a un ensemble des facteurs et cofacteurs qui ralentissent notre développement. Pour ce faire, nous devrions apporter le plus grand soin aux ressources qui sont mises à notre disposition et faire du développement durable une réalité en nous engageant plus efficacement dans la mise en œuvre des programmes /projets que nos partenaires financent ».

Selon l’ambassadeur et chef de délégation de l’Union Européenne au Tchad, Kurt Cornelis, après 60 ans, l’union a décidé de changer son instrument le FED (Fonds européen de développement) avec un autre qui est le NDICI qui va renforcer davantage sa coopération avec les pays partenaires. Cette revue permettra donc de mieux connaitre cet outil. C’est pourquoi il a demandé la participation active de tous les participants.