La direction du parti Les Transformateurs exige la libération “immédiate” de ses membres arrêtés par les forces de l’ordre pour des faits de trouble à l’ordre public et manifestation non autorisée, ce jeudi 1er septembre 2022.

La réaction de la direction du parti Les Transformateurs n’a pas tardé après l’interpellation d’un groupe de ses membres par les éléments de la Police nationale. Pour le parti de Dr Succès Masra, ces arrestations opérées par les forces de l’ordre dans les différents coins de N’Djamena sont injustes. Elle exige “leur libération immédiate et sans conditions“, écrit l’équipe de communication du parti. “Le temps de l’intimidation des citoyens tchadiens est révolu, et nous n’excluons pas d’envisager des actions populaires immédiates pour la libération de nos camarades“, prévient le parti.

Dans un communiqué, la direction de la Police nationale a indiqué avoir interpellé en tout 84 jeunes dont 72 hommes et 12 femmes. Selon la Police, ce groupe de jeunes du parti se déplaçaient en caravane motorisée alors que le ministère ne leur a pas délivré une autorisation. Ce qui constitue les faits de trouble à l’ordre public.