jeudi 2 février 2023

Le ministère de l’Elevage entend mettre fin à la contrefaçon des médicaments vétérinaires

Le ministère de l’Elevage et des Productions animales organise du 22 au 24 décembre à Bakara, un atelier de finalisation et de validation technique du plan national stratégique de contrôle des médicaments vétérinaires pour la période 2023-2028.

Selon le directeur des services vétérinaires, Dr Abakar Mahamat Nour Mallaye, au Tchad comme dans tous les pays du Sahel, le contrôle et la régulation du marché des médicaments vétérinaires est un sujet de préoccupation grandissant face à la multiplication des produits contrefaits et au développement anarchique des réseaux informels de distribution . Selon certaines études et enquêtes réalisées au niveau régional et sous régional, appuie-t-il, plus de 50 % des médicaments vétérinaires distribués dans l’espace sahélien seraient des contrefaits voire des faux médicaments et l’exercice illégal de la pharmacie vétérinaire est monnaie courante dans la plupart des pays .

Par ailleurs, poursuit le directeur des services vétérinaires, le dispositif comme le programme de contrôle du marché des médicaments vétérinaires est ainsi resté à un stade embryonnaire notamment en l’absence de liste de médicaments autorisés suffisamment étoffée pour couvrir tout le spectre thérapeutique. “Aucune mission de répression n’a par ailleurs été organisée depuis plusieurs années. Un très gros effort sera donc à consentir pour ne serait-ce que débuter la régulation de ce secteur. Cependant, il est reconnu mondialement que l’usage des médicaments vétérinaires doit être strictement encadré et que, a contrario, en l’absence de contrôles publics, les risques liés à leur utilisation imprudente peuvent être plus importants que les bénéfices liés à leur usage“.

C’est pourquoi, soutient-t-il, la mise en œuvre de ce plan qui est en validation durant cet atelier permettra de diminuer “très significativement” l’exercice illégale de la pharmacie vétérinaire ainsi que les trafics et l’utilisation des médicaments illicites.

Pour le coordonnateur du Projet d’appui au pastoralisme sahélien phase 2 (PRAPS 2), Yacoub Ibrahim Djouma, ce plan s’inscrit dans les axes de la composante 1 à travers la sous – composante 1.3 « Appui au Contrôle des Médicaments Vétérinaires » qui vise à soutenir l’élaboration ou l’amélioration, le lancement de la mise en œuvre du PNS sur les médicaments vétérinaires et des plans d’action nationaux sur la résistance antimicrobienne en accord avec la stratégie mondiale portée par l’Organisation mondiale de la Santé animale, la FAO et l’OMS, et contribuer au financement de la mise en œuvre des plans de surveillance et de contrôle de la qualité des médicaments vétérinaires et de la résistance antimicrobienne.

La finalité de ce Plan national stratégique de contrôle du marché des médicaments vétérinaires, informe Yacoub Ibrahim Djouma, est de contribuer : à la sécurité alimentaire du Tchad en améliorant la productivité du secteur de l’élevage; à la sécurité sanitaire des populations en contrôlant l’usage des substances médicamenteuses et enfin à améliorer le bien-être animal.

Lançant les activités de l’atelier, le ministre Abderahim Awat Atteib souligne que le contrôle des médicaments vétérinaires est une nécessité pour préserver le cheptel important du pays et par conséquent, contribuer à la sécurisation des sources de revenus des ménages pasteurs et agropasteurs. Il appelle par conséquent les participants à accorder une attention particulière au document en vue de mettre à la disposition de ces derniers des produits de qualité afin de contribuer à l’amélioration de la santé publique vétérinaire.

Laisser un commentaire

économie

L’ONUDC lance l’alerte sur la qualité des médicaments dans les pays du Sahel

Dans un rapport publié le mardi 31 janvier sur le trafic des produits médicaux, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime...

Ahmad Makaïla, un peu de velouté à Paris

Le brillant journaliste et désormais diplomate aguerri, Ahmad Makaïla, est nommé ambassadeur du Tchad à Paris. De la prestance, de l’entregent et une proximité...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité