Le Japon promet à l’Afrique une enveloppe de 30 milliards $ sur 3 ans

0
442
Japan's Prime Minister Shinzo Abe (L) greets Chairperson of the African Union (AU) and Chad's President Idriss Deby as they attend Sixth Tokyo International Conference on African Development (TICAD VI), in Kenya's capital Nairobi, August 27, 2016. REUTERS/Thomas Mukoya - RTX2N8M3

Le Idriss Deby Itno Président en exercice de l’Union africaine, assiste à la 6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain (TICAD), qui se tient à Nairobi au Kenya. Sommet auquel prennent part une grande partie des chefs d’états africains.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé samedi que son pays consacrera 30 milliards $ en soutien public et privé pour le développement des infrastructures sur le continent. M. Abe fait savoir que cette aide serait étalée sur trois ans à partir de cette année et comprend 10 milliards $ pour des projets d’infrastructure sur le continent, qui seront réalisés en partenariat avec la Banque africaine de développement.

Le Japon a promis 32 milliards $ à l’Afrique sur une période de cinq ans lors de la dernière réunion de la TICAD en 2013. Cela vient s’ajouter aux 30 milliards annoncé samedi.

Le Président Deby a saisi l’occasion pour exhorter Tokyo à apporter un soutien aux efforts visant à lutter contre l’insécurité, y compris celles résultant du terrorisme.

“Lors du récent sommet de l’Union africaine, nous avons dit combien il était important de mobiliser la communauté internationale pour lutter contre tous ces fléaux,” at-il dit.

“Je demande à tous nos partenaires, et en particulier le Japon, pour contribuer au Fonds africain contre le terrorisme qui a été créé et mis en place par le sommet de Kigali», a déclaré M. Deby, en référence à une réunion de l’UA tenu au Rwanda en juillet.

Laisser un commentaire