Le FPR de Baba Ladé répond au ministre de la Sécurité publique

0
1997

En demandant aux politico-militaires en pourparlers avec le gouvernement à Doha, d’aller à l’essentiel, Baba Ladé s’est mis à dos sa hiérarchie. Son parti, le Front population pour le redressement (FPR), réaffirme que c’est en sa qualité d’ex-rebelle et citoyen libre qu’il s’est exprimé.

Sur RFI, Baba Ladé, avait appelé les politico-militaires à donner leur accord de principe afin de participer au dialogue et de ”laisser les Tchadiens vivre en paix”.

Étant actuellement secrétaire général adjoint du ministère de la Sécurité publique, sa tutelle a déclaré que ses propos n’engagent que sa personne. ” Il n’a reçu aucun mandat de faire de tels commentaires sur les médias”, recadre le ministre Idriss Dokony Adiker.

” Cette déclaration n’a de lien avec sa fonction de SGA”, repond son parti.

Laisser un commentaire