Publié le 04-06-2023

La deuxième édition du festival des boissons locales se tient depuis le 30 mai dans la ville de N’Djaména, la capitale tchadienne pour prendre fin ce dimanche 4 juin. Un événement qui a rassemblé des producteurs locaux de boissons alcoolisées et non alcoolisées, ainsi que des amateurs de boissons artisanales.

Depuis le 30 mai, au festival des boissons locales, des visiteurs ont pu goûter à une variété de boissons locales, notamment des bières artisanales, des vins locaux, des cidres, des jus de fruits et des boissons sans alcool. Les producteurs ont également offert des dégustations gratuites de leurs produits et ont partagé des informations sur les ingrédients et les techniques utilisés pour les fabriquer. C’est un régal pour les N’Djamenois qui manquent d’occasion de goûter les boissons locales de leur terroir.

En plus des dégustations, le festival a proposé des concerts en plein air et des stands de restauration proposant des plats locaux. Les visiteurs ont également eu l’occasion d’en apprendre davantage sur la fabrication de boissons locales de différentes provinces du pays.

L’objectif du festival, selon les organisatrices, était de promouvoir les boissons artisanales locales et de soutenir les petits producteurs locaux. Pour les N’Djamenois, l’événement est d’un grand succès et qu’il faut absolument organiser une troisième édition l’année prochaine et le pérenniser.

Les visiteurs ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité des boissons proposées et ont apprécié le fait de pouvoir rencontrer les producteurs locaux. Certains ont même déclaré qu’ils avaient découvert de nouveaux produits qu’ils ne connaissaient pas auparavant.

Bref, le festival des boissons locales dans la ville de N’Djamena est un succès, offrant aux visiteurs une occasion unique de découvrir et de savourer des boissons artisanales produites localement tout en soutenant les petits producteurs de la région. Beaucoup souhaitent que pour les prochaines éditions, il faut la délocaliser dans une autre ville pour promouvoir le brassage culturel.