samedi 4 février 2023

Le comité d’organisation des élections des représentants du monde de la culture à la Hama ne comprend pas les contestations

A travers un point de presse animé ce 30 juillet à la maison de la culture Baba Moustapha, le comité d’organisation des élections des représentants du monde des arts, de la culture et des lettres à la Haute autorité des médias audiovisuels (Hama) s’est expliqué suite à des contestations qui entourent cette élection.

La sélection de 12 représentants issus de trois organisations artistiques et culturelles (UNOCAT, CONAT et CCAT) est contestée par certains artistes. Pour le comité d’organisation, les appels au boycott et les dénonciations sur d’éventuelles manipulations n’ont pas lieu d’être.

Le comité informe son président, Abdoulaye Babalé, s’est concerté avec les trois frétillers cités ci-dessus qui sont les partenaires du ministère pour définir les critères sous l’instruction de la ministre de la culture qui a tenu pour organiser des élections libres et transparentes et faire de l’innovation.

Ainsi, pour être électeur, il faut être membre du bureau tchadien du droit universel c’est-à-dire de la société africaine. Quant aux journalistes leurs représentants seront élus avec leurs cartes professionnelles.

Le ministère en charge de la culture, soutient-il, a suspendu la délivrance des cartes professionnelles des artistes depuis l’année 2017. Et c’est pour cela que la politique culturelle du Tchad va devenir le statut des artistes et ensuite leur carte professionnelle va être délivrée afin de savoir qui est professionnel, qui est semi-professionnel et qui est amateur.

Abdoulaye Souleymane, le directeur général de la culture a rappelé que par le passé, il y a six grands électeurs qui élisent les représentants que ça soit au conseil économique, social et environnemental ou à la Hama alors ça ne faisait pas l’unanimité.

Le comité d’organisation a annoncé par la fin que cette élection aura bel et bien lieu le samedi 06 août 2022 et exhorte ceux qui ont des propositions pour la bonne marche à venir au ministère pour exprimer leurs préoccupations et recommandations.

Mariam Hassane Lawane

Laisser un commentaire

économie

Conférence des gouverneurs : la plupart des problèmes du Tchad relèvent du communautarisme (sociologue Mbété Félix)

Au deuxième jour des échanges de la conférence des gouverneurs, les défis administratifs dans les provinces sont évoqués. Le sociologue Mbété Félix, lors de...

5e conférence des gouverneurs : le plaidoyer de la ministre Amina Priscille Longoh

Dans sa communication faite aux gouverneurs réunis à N'Djamena pour leur conférence annuelle, la ministre du Genre et de la Solidarité nationale, Amina Priscille...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1106 votes · 1107 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité