Ce jeudi 11 juillet, le Conseil des chargeurs du Tchad (COC-Tchad) a lancé la première édition de la conférence internationale des « Journées du chargeur tchadien » dans un hôtel de N’Djamena. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Premier ministre, Allah-maye Halina, représentant le président de la République. Cette conférence internationale placée sous le thème : « Facilitation du transit et transport des marchandises pour les pays enclavés, les défis logistiques et opérationnels » durera 3 jours.

Cette première édition réuni divers participants nationaux et internationaux, notamment le Conseil des chargeurs africains, les communautés portuaires des pays de transit, les commerçants, les banques, les transporteurs, les douanes tchadiennes et camerounaises, les opérateurs économiques. Durant trois jours, les participants décideront de déceler tous les maux qui minent l’acheminement des marchandises à destination et en provenance des pays enclavés, afin de proposer des solutions adéquates.

La ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Météorologie nationale, Mme Fatimé Goukouni Weddeye, dans son allocution, souligne que, partageant le quotidien des chargeurs tchadiens, elle mesure chaque jour à quel point être un opérateur économique, c’est choisir une vie d’engagement remplie de défis, de challenge souvent exaltant. « Les tracasseries routières, les faux-frais, les dégradations de nos routes, les contrôles illégaux et intempestifs constituent de véritables entraves à votre épanouissement mais votre résilience, votre détermination face à tous ces obstacles fait de vous, des véritables héros qui se tuent à la tâche pour nous faciliter la vie», reconnait-elle.

Selon elle, c’est conscient de ces difficultés que le président de la République a inscrit parmi les 12 chantiers de son engagement devant le peuple tchadien des actions qui visent à faciliter le travail du chargeur tchadien. Il s’agit, entre autres, du désenclavement du pays et de la valorisation de plusieurs ports secs tant à l’intérieur du pays que dans les pays frères et amis qui ont eu la générosité de concéder des espaces portuaires.  Elle poursuit que les dispositions sont déjà prises pour lancer la valorisation des ports secs au nord du pays, en vue de faciliter les transactions avec la Lybie et le Soudan.

Elle souligne que les « Journées du Chargeur Tchadien » se basent sur trois grands défis réunis en trois maîtres-mots à savoir accompagner, investir et innover. « En accompagnant les chargeurs, nous n’allons pas non plus perdre de vue quelques considérations qui semblent très nécessaires, notamment les inciter et les convaincre à travailler selon les règles du jeu établies au niveau international et au niveau des pays de transit en vue de leur permettre de réaliser efficacement les opérations», consigne-t-elle

« Ce majeur événement constitue un chantier du projet de société sur la base duquel les compatriotes m’ont accordé ce suffrage le 6 mai 2024. Il est primordial et important d’agir pour la cause de nos operateurs économiques  qui apportent une contribution remarquable à la construction de notre pays », a signifié le Premier ministre, Allah-maye Halina, au nom du président de la République.