mardi 7 février 2023

L’association “Chad Hub digit” relance ses activités à travers une formation en faveur des jeunes

L’association “Chad Hub digit” a lancé ce 2 septembre ses activités pour le compte de l’année 2022-2023. Cette relance est matérialisée par une formation à l’endroit de 50 jeunes en mobile money.

Ayant pour vision d’accélérer la vulgarisation et l’utilisation du numérique au Tchad, Chad Hub digit est une association des jeunes qui œuvre pour l’inclusion et la culture du numérique au Tchad en apportant des solutions innovantes. Elle est une initiative des lauréats de l’Ecole nationale des sciences des technologies de l’information et de la communication (Enastic).

Pour Mbaiadoum Nadjimbaye Kevin, coordinateur général de Chad Hub Digit, le développement par les Technologies de l’information et de la Communication est aujourd’hui une vérité partagée par tous. ” Nous sommes à une ère où le numérique est incontournable. Les TIC sont transversales et font partie de notre quotidien, elles sont un atout crucial dans le monde du travail“, justifie-t-il la mise en place de son association et sa mission de vulgariser le numérique.

En ce qui concerne la formation à l’endroit de 50 jeunes sur le mobile money, le coordinateur situe que l’inclusion numérique passe par l’inclusion financière. Raison pour laquelle il est important pour son organisation de former les jeunes à l’utilisation de la monnaie électronique. Aussi, poursuit-il, le taux de bancarisation au Tchad est parmi les plus bas en Afrique et que l’on a souvent recours à l’argent liquide. “Au Tchad, le taux de bancarisation est estimé à 5% en décembre 2020. Les 95% restant font recours à l’argent liquide ou à des services financiers informels lesquels sont non sécurisés et non avantageux“.

Mbaiadoum Nadjimbaye Kevin estime que 52% des Tchadiens adultes disposent d’un téléphone successible de servir de base pour le développement de service financier mobile comprenant payement, transfert, assurance et épargne. Raison pour laquelle, le téléphone doit être utilisé pour pallier ce déficit de bancarisation.

Appréciant la portée de cette formation, le secrétaire général du ministère des Postes et de l’Economie numérique, Yonoudjoum Clément, indique que les services basiques de paiement à distance ou en ligne , la digitalisation des opérations , des incitations à l’épargne , une meilleure appropriation des concepts d’assurance sont autant d’outils et de moyens qui doivent être mis à contribution pour augmenter la résilience financière des populations et surtout des jeunes , “car une utilisation responsable des services financiers participe à l’amélioration des conditions de vie des segments les plus vulnérables des populations”.

Laisser un commentaire

économie

Séisme : le ministre des Affaires étrangères exprime sa “sympathie” aux peuples turc et syrien

Aux premières heures du lundi, 6 février 2023, un violent séisme a frappé la Turquie et la Syrie. Le bilan, toujours évolutif, est de...

Moyen-Chari : le comité d’organisation de la Semaine nationale de la femme tchadienne s’active

La présidente du comité d’organisation de la Semaine nationale de la femme tchadienne (SENAFET), édition 2023, Mme Goulé Koudji , a fait ce 07...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1106 votes · 1107 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité