L’ambassade de France au Tchad a organisé ce 2 mai à l’espace Betna, une conférence de presse pour annoncer le lancement d’un appel à projets dans le cadre du projet PISCCA 2023.

Pour l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, cet appel à projets a pour objectif de renforcer et développer des structures et acteurs tchadiens soucieux de contribuer positivement au débat public, au développement local, à l’insertion économique de la jeunesse. « Le projet entend soutenir ces acteurs par le débat d’idées, par le renforcement de leurs capacités à concevoir et à agir ainsi que par une mise en réseaux au niveau du Tchad, de la sous-région, ainsi que des continents africain et européen ».

Le montant de l’enveloppe dédiée au projet qui a une durée de 24 mois est de 650 millions de FCFA. Pour l’année 2023, 300 millions sont réservés pour le financement des projets dans le cadre de cet appel à projets qui couvrent la ville de N’Djamena, Abéché et Sarh. Les projets porteurs qui seront retenus pourront entre financés à hauteur de 10 millions à 40 millions.

Qui peut proposer un projet ?

L’appel à projets est ouvert aux acteurs suivants de la société tchadienne :

-Les think-Tanks ;

-Les incubateurs, groupements et associations d’intérêts économiques ;

-Les ordres professionnels ;

-Les associations d’Allumni de l’enseignement supérieur français

Dans la limite de 20% de l’enveloppe disponible, l’appel à projets est également ouvert à des établissements publics et parapublics ainsi qu’à des collectivités locales.

Comment et quand présenter son projet ?

Les acteurs tchadiens désireux de proposer un projet pour l’octroi d’un financement doivent obligatoirement remplir la fiche projet et la fiche budget. Ces deux documents dont téléchargeables sur le site internet de l’ambassade de France au Tchad.

En complément, chaque demande est accompagnée :

-Des statuts signés afin de prouver l’existence légale de la structure soumissionnaire ;

-Du PV de la dernière assemblée générale donnant composition du bureau

-D’un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) au nom de la structure soumissionnaire.

Les axes prioritaires

Le PISCCA s’attachera à financer les projets de trois composantes :

1-Renforcer les acteurs du débat d’idées au Tchad dans les domaines du développement , de l’économie et des finances , de la gouvernance. Les Thinks – tanks tchadiens seront appuyés afin de structurer leurs activités , dégager des modèles à l’équilibre d’un point de vue financier , favoriser les publications et l’organisation de cycles de conférences , s’ouvrir aux structures identiques présentes dans la sous – région , sur le continent et en Europe dans une logique de développement de partenariats et de complémentarités.

2-Renforcer les modèles , les capacités et le développement de chaînes de valeurs des acteurs œuvrant dans le domaine du développement économique . Le présent projet favorisera le renforcement de capacités et le développement d’activités de structures oeuvrant dans le développement économique ( ordres professionnels sous statuts associatifs tels que les architectes , experts – comptables , ingénieurs civils … , incubateurs , associations et groupement d’intérêts économiques ) . Cette démarche vise à soutenir et étendre la création de chaînes de valeurs au sein des trois principales aires urbaines du Pays . Les thématiques privilégiées sont le développement durable , l’agro – alimentaire , le numérique au service de l’entrepreneuriat.

3-Appuyer la structuration des réseaux et l’émergence de têtes de ponts en soutien à l’intégration économique et sociale de la jeunesse tchadienne. Les dynamiques de structuration et de renforcement des capacités de la société civile tchadienne seront soutenues , particulièrement celles s’attachant à pérenniser ou constituer des réseaux de compétences au service de l’intégration économique et sociale de la jeunesse tchadienne . Une attention particulière sera portée aux capacités d’appui conseil des têtes de réseaux . Cette démarche entend renforcer des acteurs sur l’ensemble du territoire avec pour objectif secondaire de développer des interactions entre les jeunesses de la sous – région et des continents africain et européen .

Deux Thématiques transversales , Genre & Développement Durable

-Une attention particulière est portée à l’égalité de genre dans les projets proposés pour financement :

* Les bénéficiaires promeuvent l’égalité de genre au sein de leurs structures et dans le cadre des activités proposées .

*La prise en compte de l’égalité de genre est un critère important dans le cadre de l’évaluation des projets présentés pour financement et l’objet d’un argumentaire spécifique dans la fiche projet à soumettre.

*Le projet considère avec attention la question du Développement durable dans chaque projet proposé . Sa prise en compte sera évaluée dans les fiches projets présentées.

L’appel à projets est ouvert ce 2 Mai et prendra fin le 30 juin à 18h00. Pour plus de détails, consulter le site de l’ambassade de France au Tchad.