Publié le 16-01-2022

Après l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine, c’est autour de l’hôpital provincial de Farcha de se voir couper l’électricité par la SNE (Société Nationale d’Électricité) pour cause de factures impayées, a appris Tchadinfos de source au sein de l’hôpital.

Cela s’est fait sans aucun ménagement, nous fait savoir la source. « Ils ont débarqué et coupé l’électricité, laissant le personnel hospitalier et les malades dans le désarroi. »

Lire aussi : La SNE prive l’hôpital Tchad-Chine d’électricité pour des impayés

Par mesure de précaution et pour éviter le pire, un malade de Covid-19 sous assistance respiratoire a été transféré d’urgence à l’hôpital de la renaissance à Ndjari. Les responsables de l’hôpital disent avoir saisi le procureur de la République au cas où un patient venait à décéder par manque d’électricité, il saurait situer les responsabilités.

Lire aussi : La SNE réclame plus de 2 milliards de francs CFA à l’hôpital de l’Amitié Tchad-Chine

Les hôpitaux publics comme la SNE fonctionnent sur la base des subventions de l’État, qui n’arrivent que rarement. L’hôpital de Farcha n’a pas reçu sa subvention de l’année 2021, quant à la SNE elle reçoit de l’Etat plusieurs camions citernes de carburants pour l’aider à subvenir au besoin énergétique de la population.

Le coût de l’électricité au Tchad est l’un des plus onéreux du continent, les recettes de l’hôpital ne lui permettent pas d’honorer ses engagements vis-à-vis de la SNE.