mercredi 1 février 2023

“La Pâques est la victoire du bien sur le mal”, abbé Madou Simon-Pierre

L’église universelle commémore ce dimanche 17 avril 2022 la fête de Pâques qui marque la résurrection de Jésus Christ. Interrogé sur le sens et la particularité de cette fête de Pâques, l’abbé Madou Simon-Pierre, Curé de la paroisse Bienheureux Isidore Bakandja de Walia Goré a souligné que la Pâques est la victoire du bien sur le mal.

Pour l’abbé Madou Simon-Pierre, curé de la paroisse bienheureux Isidore Bakandja de Walia Goré, la fête de Pâques est le triomphe de Jésus sur la mort. Raison pour laquelle, il a précisé que lors de la veillée pascale, on lit 7 lectures de l’ancien testament qui présentent Jésus-Christ selon le plan de Dieu afin de sauver le monde.


” Le bien de Jésus Christ sur la terre s’est heurté à la méchanceté de l’homme et au cœur endurci de l’homme. Ils l’ont jugé et condamné à mort, Dieu n’a pas voulu que le mal triomphe. c’est-à-dire Jésus est ressuscité des morts pour marquer que la Pâques, c’est la vie vivante”, souligne l’Abbé Madou Simon-Pierre.

Il poursuit que la Pâques de cette année est célébrée dans le contexte national et mondial des crises et des violences partout dans le monde avec des conséquences sur la vie de l’homme.
La vie est menacée ce dernier temps comme la vie de Jésus Christ sur la terre. La Pâques vient dire que cette vie qui est menacée est un défis pour les hommes. Les chrétiens doivent comprendre qu’il faut supprimer le mal en faisant du bien“, affirme Madou.

Le sens du baptême

D’après ce prêtre, le baptême c’est naître de nouveau et adhérer à une nouvelle vie. Un notable juif est venu demander à Jésus qu’est-ce qu’il faut faire pour avoir la vie éternelle. Jésus de répondre à Nicodème, qu’il faut naître de nouveau, c’est à dire, il faut naître de l’eau et l’esprit Saint.
Être catholique c’est l’engagement de suivre Dieu et faire du bien à son prochain. Aux nouveaux et anciens chrétiens, il faut toujours mettre Dieu devant toute chose “, a-t-il conclu.

Dangourbé Yves, stagiaire

Laisser un commentaire

économie

Littérature : les culs-reptiles de Mahamat Saleh Haroun remporte le prix du meilleur livre francophone à la première édition du prix Jean-Cormier

Sur les cinq titres finalistes, les culs-reptiles du Tchadien Mahamat Saleh Haroun remporte le prix du meilleur livre francophone à la première édition du...

Tchad : le ministère de la Santé fait une mise au point sur la convention cadre avec la société Nikéfa

A travers un point de presse ce mardi 31 janvier, le Directeur de la Législation, du contentieux et de la réglementation du ministère de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité