La Banque de Développement des Etats d’Afrique Centrale (BDEAC) a organisé ce mercredi 14 décembre, la cérémonie de mobilisation des investissements par appel public à l’épargne à un taux net de 6.00% pour la période 2022-2029.

La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), à travers sa politique de mobilisation des ressources financières, prévoit la levée des capitaux sur le marché financier, en complément des fonds propres et des lignes de crédits extérieures pour le financement de ses opérations.

À travers la mobilisation de la longue épargne sous régionale, la banque vise les objectifs fondamentaux suivants :

  • élargir la base des investissements afin d’accroître de façon substantielle les moyens de financement disponible en monnaie locale, tout en préservant l’institution des inconvénients liés à la gestion des lignes de crédits libellées en devises ;
  • orienter les ressources les plus adaptées de la zone vers la couverture des besoins financiers du système productif, créateur d’emplois et de richesses dans la sous région;
  • concilier les populations de la CEMAC avec l’économie, en leur procurant la possibilité de financer, indirectement par elles-mêmes, leur économie tout en diversifiant leur portefeuille de placement et ainsi accroître leur revenu.

Les caractéristiques de l’opération sont d’un montant de l’émission de 78 milliards FCFA. Me prix nominal d’une obligation est de 10 000 FCFA, la maturité est de 7 ans avec un taux d’intérêt de 6% net. Cela concerne toute personne physique, morale résidente ou non de la zone CEMAC.

Pour le vice-président de la BDEAC, Marcel Ondele, les concours en faveur du Tchad représentent ainsi près de 25% des engagements de la banque. 22 opérations composées de lignes de crédits et de prêts dans divers secteurs : les infrastructures, les industries et agro-industries, les télécommunications, l’immobilier et la finance.

“C’est donc avec assurance que la BDEAC lance du 7 au 21 décembre 2022, son 3ème emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommée BDEAC 6% net 2022- 2029 qui vise à lever sur le marché financier de la CEMAC un montant de 78 milliards avec un taux d’intérêt de 6% et une maturité de 7 ans. Ces fonds viendront compléter les efforts accomplis par la banque dans la mobilisation des ressources diversifiées afin de se doter de moyens suffisants pour poursuivre son activité de financement de projets”.