mercredi 8 février 2023

Koumra : le sous-préfet sensibilise les chefs des villages et des ferricks sur les méfaits des conflits intercommunautaires

Les chefs des villages et des ferricks de la sous-préfecture de Koumra ont été sensibilisés sur les conflits intercommunautaires qui endeuillent très souvent les populations. L’initiative est du sous-préfet, Koutou Mathias assisté du chef de canton de Koumra, Rimbarbaye Nadjitobaye.

Les récents conflits intercommunautaires survenus dans les villages de Doro et Allatida sont à l’origine de cette réunion convoquée par le sous-préfet de Koumra, Koutou Mathias. Au cours de cette rencontre, le sous-préfet a fait de la non-violence et la cohabitation pacifique le leitmotiv.

Selon le sous-préfet, le Tchad est en processus de transition, un moment crucial pour vivre ensemble dans la cohésion sociale et l’harmonie. Il déplore le comportement de certains chefs de ferricks qui refusent de mettre en pratique ses instructions et propose aux éleveurs et agriculteurs de régler leurs différends à l’amiable en cas de dévastation de champ ou bien de saisir la Justice puisque la violence ne résout rien.

Un boeuf ne connait rien, c’est à l’éleveur de le guider pour ne pas se rendre dans un champ cultivé, affirme-t-il. Le sous-préfet de poursuivre que l’agriculture et l’élevage demeurent jusqu’aujourd’hui les mamelles de l’économie tchadienne. Ainsi, l’agriculteur ne doit pas faire du mal à un boeuf, mieux le conduire au ferrick pour rechercher son propriétaire. Quant à l’éleveur, il ne doit pas utiliser la violence contre l’agriculteur. Alors, après cette rencontre chacun doit s’investir pour traquer les fauteurs de troubles dans ces villages et ferricks pour que la population vive en paix, invite le sous-préfet.

Le chef de canton de Koumra, Rimbarbaye Nadjitobaye, a, à son tour, demandé aux chefs des villages et ferricks de créer une association pour initier des sensibilisations. A tour de rôle, chaque chef de village et ferrick a pris la parole pour déplorer les comportements belliqueux qui créent souvent des conflits. Ils s’engagent tous à repartir transmettre ces messages de paix et de vivre-ensemble dans leurs localités respectives.

Alex Loubadjo Djassibaye, correspondant à Koumra

Laisser un commentaire

économie

Politique : le MPS achève sa caravane de vulgarisation des résolutions et recommandations du DNIS

Le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) a achevé sa caravane de vulgarisation des résolutions et des recommandations du dialogue national inclusif et souverain (DNIS)...

Tandjilé : un comité de sages mis sur pied pour la résolution des conflits

La question de la cohabitation pacifique et le bon vivre ensemble préoccupe les plus hautes autorités de la province de la Tandjilé. Un comité...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1107 votes · 1108 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité