Une mission du Projet d’appui aux réfugiés et aux communautés d’accueil (PARCA) conduite par les coordinations nationale et provinciale séjourne ce 15 novembre 2022 à Dembo, dans le département de la Moula, province du Mandoul, pour enregistrer les ménages vulnérables.

Le PARCA est un projet financé par la Banque Mondiale sur sollicitation du gouvernement tchadien à hauteur de 141 millions de dollars américains. Il vise à aider le Tchad à améliorer la résilience des ménages pauvres et vulnérables des zones rurales ainsi que dans les camps des réfugiés sur quatre composantes de base.


L’objectif de cette mission est l’enregistrement de 9350 bénéficiaires des transferts monétaires dans les villages d’accueil et le camp des réfugiés de la province du Mandoul. Il s’agit pratiquement de :


✓ recruter et former 44 agents de terrain pour l’opération d’enregistrement ;
✓ préparer les données relatives aux ménages et disposer de la liste des bénéficiaires sur les tablettes et version imprimée ;
✓organiser l’équipe et l’instruire sur les procédures de terrain ;
✓ enregistrer les ménages et leur établir des cartes de bénéficiaires .


Ce dans l’optique de réduire la pauvreté et de redistribuer équitablement les bénéfices de la croissance économique par le biais des transferts monétaires inconditionnels à raison de 45000fcfa par trimestre durant deux ans, le développement humain et productif . Particulièrement, ce projet visera des enfants de moins de 12 ans et des femmes enceintes dans les camps des réfugiés et communautés d’accueil.


La remise officielle des cartes de bénéficiaires sera faite par le préfet de la Moula, Abakar Ousmane Djabre.


Cette mission est conduite par le coordonnateur national Douswé Jean-Marie, la coordonnatrice provinciale Liliane Ganda Kadja et d’autres membres du bureau.

Alex Loubadjo Djassibaye, correspondant à Koumra