mercredi 8 février 2023

Koumra : l’Association des Artistes du Mandoul pour le développement Socioculturel et la défense des Droits de l’Homme fête ses 10 ans

L’Association des Artistes du Mandoul pour le développement Socioculturel et la défense des Droits de l’Homme (AARMOC/DH) a célébré ce 14 octobre sa dixième année d’existence dans la province du Mandoul. La cérémonie relative à cette célébration a lieu dans les locaux de l’association à Koumra.

Le Maire de la ville de koumra, Guidimbaye Madjiro Christian, qui était présent à cette occasion a félicité la coordination de l’AARMOC qui s’est donnée pour initier des activités culturelles, artistiques et aussi en matière de la défense des droits humains dans la commune de koumra au profit des jeunes en particulier et de la population en général.

D’après lui, la commune réitère ses engagements en tant que partenaire à soutenir sans relâche les actions de cette association en faveur du développement. Car, de 2012 en 2022, L’AARMOC a fait ses preuves sur tous les plans notamment la formation, l’orientation et la promotion des activités socioprofessionnelles des jeunes. C’est grâce à ce dynamisme que la mairie a octroyé un local qui était autrefois un coin des brigands et aujourd’hui un café des arts, poursuit-il.

La commune, ajoute-t-il, est témoigne de plusieurs de ses réalisations notamment : la construction du podium servant à des productions des spectacles, l’électrification du local, la réfection du bâtiment avec des nouveaux compartiments, la construction du mur et la transformation des mentalités des jeunes. “Un tel parcours mérite une célébration digne de ce nom pour dresser le bilan et faire des projections d’avenir“.

Le coordonnateur de l’AARMOC, Madjimbé Mimo Iverson, a dans ses propos affirmé que depuis 10 ans, son association oeuvre pour la facilitation de dialogue et de la réconciliation, l’organisation des festivals, des campagnes de sensibilisation, les forums, des plaidoyers et la musique traditionnelle en vue de promouvoir le vivre ensemble.

Selon lui, c’est avec beaucoup d’abnégation que son équipe a mené des activités durant une décennie malgré les voyages de certains membres et d’autres difficultés de terrain afin d’atteindre quelques objectifs importants. Ainsi L’AARMOC fonctionne avec des clubs de musique, théâtre, cinéma, danses, mannequinat et photographie pour former, encadrer, orienter et promouvoir les talents des jeunes de cette province.10 ans après,elle s’est engagée également sur le chemin des Droits de l’Homme, c’est pourquoi elle fait partie du Réseau des Organisations de défense des droits humains du Mandoul et a oeuvré pour dénoncer les violations des droits fondamentaux de l’être humain, martèle t-il.

Faire le bilan, corriger les erreurs et prendre en compte les recommandations des partenaires et autorités provinciales afin de rentrer dans une nouvelle dynamique font l’objet de cette célébration. Pour le coordonnateur, le département de la communication a été fondéee , ce qui lui a permis de créer un Média en ligne dénommée Ai+ qui est aujourd’hui suivi et lu par des milliers de personnes avec pour ambition à long terme de créer une radio communautaire et une télévision dans la province du Mandoul.

Barh Hassan Guero, secrétaire général de la province du Mandoul en officiant la cérémonie a reconnu les actions de terrain de cette association en faveur de la communauté dont les jeunes, femmes, enfants et personnes vulnérables. Selon lui , l’AARMOC a consenti assez de sacrifice pour arriver à ce stade car les archives et les faits sont visibles. Grâce à elle, les jeunes se sont retrouvés pour préparer le dialogue national inclusif sous le projet : Initiative communautaire à la participation au dialogue national inclusif mis en oeuvre de février à juin dernier.

Il faut noter que pour agrémenter cette fête de deux jours, un match de football, une conférence débat, une émission interactive à la radio Tob , une visite à la maison d’arrêt de koumra, des expositions ventes et une soirée de gala sont au programme.

Alex Loubadjo Djassibaye

Laisser un commentaire

économie

Trois blessés dans un accident de la route à Mongo

C'était un véhicule Hilux double cabines en provenance de la ville d'Amtiman pour le marché hebdomadaire de la ville de Mongo. Juste à l'entrée...

Santé : les espèces de poissons avec de brûlure sur la peau sont pêchées à Raf à 40km de N’Djamena

Les espèces de poissons avec de brûlure sur la peau sont pêchées dans le village Raf à 40km de N'Djamena. Ces poissons sont morts...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1108 votes · 1109 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité