vendredi 27 janvier 2023

Koumra : jeu du chat et de la souris entre les agents des eaux et forets et les vendeurs de charbon


La loi interdit la coupe abusive de bois sur toute l’étendue du territoire national pour protéger l’environnement. Mais avoir accès au gaz butane dans les ménages demeure toujours un luxe pour une bonne frange de la population du Mandoul. Jusqu’aujourd’hui, le fagot et le charbon sont les plus utilisés dans les ménages. Ce dernier temps, les agents forestiers communément appelés “bogobogo” et les vendeurs de charbon sont souvent en conflit.

Chaque jour, on assiste à des bras de fer entre ces agents et les vendeurs sur la voie publique ou dans les quartiers de la ville. Ils saisissent les charbons des mains des commerçants et les revendent à la population. Certaines sources indiquent qu’ils convoient ces charbons dans les grandes villes comme N’Djamena. Impuissants, les vendeurs de charbon ne savent à quel saint se vouer devant un agent forestier armé de gourdin et de fusil.


Djassira Benoudjita , habitant le village Kol situé à 5 km de la ville venu vendre un sac de charbon finalement arraché, raconte sa mésaventure : ” J’ai passé une semaine en brousse pour monter un four de bois et avoir un sac de charbon afin de vendre à Koumra. Arrivé à l’hôpital Seymour, un agent forestier m’arrête et m’intime l’ordre de descendre le charbon sinon je serai arrêté et que je payerai 15000f comme amende. Pris de peur, je lui ai remis le sac et je suis reparti main vide à la maison, voyant ainsi ma femme et mes enfants gangrenés par la faim“.


Quant à Martine Neloumta , vendre le charbon à Koumra est devenu un jeu de chance. Il arrive qu’on t’arrête ou que tu passes inaperçu pour faire ton marché et rentrer. Aujourd’hui, pour contrecarrer ces agents des eaux et forets, les vendeurs de charbon adoptent une stratégie lorsqu’ils sont poursuivis par les bogobogo. Ils se munissent d’une machette et déchiquettent le sac pour éparpiller le charbon, ainsi les forestiers ne peuvent plus le ramasser.

Alex Loubadjo Djassibaye, correspondant à Koumra

Laisser un commentaire

économie

Le PDR demande l’annulation du décret mettant en place la Commission chargée d’organiser le référendum constitutionnel

Le président du parti des démocrates pour le renouveau (PDR), Izadine Ahmat Tidjani, estime que, dans un communiqué de presse, cette Commission n’inspire pas...

La douane tchadienne célèbre la journée internationale de Douane

Le Tchad a célébré la journée internationale de Douane ce 26 janvier. Cette édition est placée sous le thème "accompagner la nouvelle génération, promouvoir...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1093 votes · 1094 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité