vendredi 9 décembre 2022

Justice : le tribunal d’Amdjarass fermé pour menaces sur le personnel

Le tribunal d’Amdjarass est fermé depuis trois semaines, selon une source basée sur place. En cause, une menace sur le greffier en chef et le président de la juridiction du chef-lieu de la province de l’Ennedi Est.

Notre source renseigne que, ce jour, un colonel de l’armée a débarqué au tribunal pour violenter et menacer le greffier en chef avec une arme à feu et qu’il a fallu l’intervention d’autres personnes pour que celui-ci et ses collaborateurs aient la vie sauve. Le tort du greffier et du président du tribunal, tous les deux visés par les menaces, serait d’avoir demandé au colonel de mettre à la disposition de la justice des dromadaires ayant fait l’objet d’un vol. En effet, ledit colonel est à la tête d’une unité de l’armée chargée de traquer le grand banditisme dans la province de l’Ennedi Est. Et, après avoir appréhendé un présumé voleur de dromadaires, il l’aurait conduit à la justice sans les animaux prétendument volés. Pour les hommes de la justice, il doit mettre à leur disposition et le présumé voleur et la chose volée afin qu’il soit jugé. Mais mal leur a pris de demander à l’homme en treillis de se conformer à la loi. La suite sera très regrettable pour eux.

Après que le colonel est venu proférer des menaces physiques et faire des violences, le personnel a décidé de fermer le tribunal en attendant que les autorités n’interviennent pour  assurer sa sécurité et lui permettre de travailler sereinement.

 Alors que la délicate affaire est sur la table du ministre de la Justice, l’on apprend que le tribunal de Tiné serait aussi fermé pour des raisons de menaces sur les hommes de justice.

Laisser un commentaire

économie

Un projet loi portant code de l’artisanat en République du Tchad adopté par le CNT

Les conseillers nationaux, après examens, débat et questions-réponses avec le ministre des Affaires culturelles, Abakar Rozzi Teguil, ont adopté ce vendredi 9 décembre, le...

‘’Le pouvoir est confisqué et considéré comme un butin de guerre’’, estime la CET

Lors de son traditionnel message de Noël, ce la Conférence épiscopale du Tchad (CET), déplore la ''confiscation'' du pouvoir. Elle demande aux gouvernants...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1039 votes · 1040 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité