lundi 30 janvier 2023

Journée de prière pour la paix : l’EEMET renonce à son tour et appelle les autorités à jouer à l’apaisement

Après l’église catholique, l’Entente des églises et missions évangéliques au Tchad (EEMET), elle aussi, décide de ne pas participer à la journée de la prière célébrée chaque 28 novembre au Tchad.

Instituée par décret depuis 2011, la journée de la prière pour la paix au Tchad est célébrée chaque 28 novembre par les trois confessions religieuses au Tchad. La décision de l’EEMET de se retirer de cette journée, quelques jours après la Conférence épiscopale du Tchad, résulte de la détérioration du tissu social et ce, après plusieurs conflits intercommunautaires meurtriers. Et la goutte d’eau qui a débordé le vase, ce sont les tueries lors de la manifestation pacifique du 20 octobre dernier, violement réprimée par les forces de l’ordre.

« Au regard de ces constats, une célébration festive comme d’habitude autour des autorités politiques, dans une place publique n’est pas souhaitable. L’heure est plutôt au recueillement et à la recherche des solutions idoines. C’est pourquoi l’EEMET encourage les leaders ecclésiastiques et fidèles des églises, des assemblées chrétiennes et des paroisses à considérer le 28 novembre 2022 comme une journée nationale de recueillement, de prière, d’enseignement et des actions en faveur du pardon, de la réconciliation, de la cohabitation pacifique et donc de la paix », appelle l’EEMET ses fidèles.

Comme piste de solutions pour le retour de la paix, elle appelle les autorités à la libération de toutes les personnes interpellées lors de la marche du 20 octobre dernier, avant les fêtes de fin d’année afin de redonner l’espoir à la paix et à la réconciliation. Aussi, l’EEMET demande aux autorités d’être sensibles aux revendications et surtout d’éviter de tomber dans les manipulations politiques dangereuses d’ordre religieux, tribal et géographique, et de relever le défi des conflits intercommunautaires.

Laisser un commentaire

économie

“Les sucrettes provoquent le diabète et les cancers”, Dr Israël Mbaiornom

Les faux sucres ou les sucres artificiels utilisés dans la préparation des aliments peuvent provoquer des maladies graves, nous informe Dr Israël Mbaiornom, vice-président...

Nelson Naradoumngué, le coiffeur ambitieux

Après ses études en Economie et Gestion, Nelson Naradoumngué a eu un parcours mouvementé, mais a réussi à trouver sa place dans le milieu...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1100 votes · 1101 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité