Tchad : Makka Issa Goukouni sélectionnée parmi les 110 défenseurs de la Charte africaine de la jeunesse

Tchad : Makka Issa Goukouni sélectionnée parmi les 110 défenseurs de la Charte africaine de la jeunesse

Makka Issa Goukouni vient d’être sélectionnée parmi les 110 défenseurs de la Charte Africaine de la jeunesse. Cette jeune active dans le milieu associatif aura désormais la charge de plaider et défendre les intérêts de la jeunesse africaine pendant deux ans aux côtés de son collègue Bachar Moustapha Batrane.

Son engagement en faveur de l’épanouissement de la jeunesse tchadienne et africaine ne souffre d’aucune faille. Makka Issa a toujours défendu, partout où elle passe, les droits des plus faibles.  Cette spécialiste en droit des affaires, qui a cumulé plusieurs années d’expérience dans le domaine notamment en qualité de juriste consultante dans un cabinet d’avocat de renommée et volontaire à l’ONG ‘’Justice & Dignity For Woman of Sahel”. Elle est actuellement responsable des affaires juridiques à YALI CHAD. Makka a mené plusieurs enquêtes sur les violences faites aux femmes sahéliennes puis dans la protection et l’assistance des victimes.  

Le rôle des Défenseurs de la Charte africaine de la jeunesse

  • Les défenseurs ont pour mission de plaider activement pour la ratification et la mise en œuvre de la Charte africaine de la jeunesse par les 16 États membres de l’Union Africaine qui doivent encore signer et / ou ratifier; Plaider activement pour la mise en œuvre par les États membres du Plan d’action africain sur l’autonomisation des jeunes (APAYE);
  • Plaider activement pour la mise en œuvre de la Charte dans leurs pays, y compris la création de conseils nationaux de la jeunesse (CNJ) efficaces là où ils sont absents, la réaffirmation et le renforcement des CNJ là où ils existent, et la mise en place de politiques nationales progressistes pour la jeunesse et de fonds pour la jeunesse;
  • En plus de plaider pour l’action, ils ont pour mission de promouvoir le modèle africain.

Comme mandaté par le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, l’envoyé de la jeunesse de l’Union africaine a publié le Plan d’action 2019/20. Ce plan d’action, dans le cadre du modèle de plaidoyer, vise à mobiliser les Défenseurs de la Charte africaine de la jeunesse, à mener un plaidoyer continental, régional et national pour la ratification et la mise en œuvre de la Charte ainsi que l’institution de mécanismes efficaces de suivi et de compte rendu.

La sélection des Défenseurs s’est faite sur la base d’un appel à candidature qui a été publié sur le site de l’Union Africaine et celui du Bureau de l’Envoyé jeunesse en mars 2020, invitant les jeunes de tout le continent à postuler en soumettant des curriculum vitae et des formulaires de candidatures. Après une série de vaste processus de sélection dirigé par le bureau de l’envoyé jeunesse de l’UA, avec le soutien de la division de la jeunesse du département des ressources humaines, des sciences et de la technologie de la CUA, 101 jeunes ont été sélectionnées dont deux mobilisateurs par pays, un homme et une femme pour une période de deux ans.

« La jeunesse est plus qu’un mot. Nous devons être prêts à l’action, changer cette image d’une jeunesse qui aime la facilité et montrer une image d’une jeunesse à l’esprit ardent et prête à porter les responsabilités », s’engage Makka Issa.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :