Tchad : le Forum national de la jeunesse s’ouvre le 15 septembre prochain

Tchad : le Forum national de la jeunesse s’ouvre le 15 septembre prochain

Du 15 au 18 septembre 2018, N’Djamena abritera le Forum national de la jeunesse. L’annonce a fait l’objet d’une communication du ministre de la Promotion des Jeunes, des Sports et de l’Emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye, ce mardi 4 septembre 2018 à son cabinet.

Le Forum national de la jeunesse forum verra la participation de quatre cents jeunes participants, dont plus de 200 venant des différentes provinces, 100 jeunes des 10 arrondissements de la commune de N’Djamena, sans oublier les jeunes de la Diaspora. Chaque province (ex région) sera représentée par 10 jeunes dont six garçons et quatre filles. Pour les jeunes de la capitale, ils seront désignés par leurs arrondissements respectifs.

Les critères de désignation ainsi que les conditions de participation à ce forum sont précisés dans le formulaire d’inscription. Ledit formulaire et l’avis de manifestation d’intérêt sont disponibles pour les provinciaux, dans les délégations de l’Enseignement et de la Jeunesse et pour les jeunes de la capitale, au niveau de chaque mairie d’arrondissement. Les formulaires doivent être remplis puis envoyés par la première occasion, au plus tard le 10 Septembre 2018 à la Coordination du COFONAJ, sise au ministère de la Promotion des Jeunes, des Sports et de L’Emploi (MPJSE). Les participants doivent être âgés entre 15 et 35 ans, conformément à la Charte Africaine de la Jeunesse.

L’Objectif principal assigné à ce forum est de procéder à un diagnostic profond des maux et défis actuels auxquels les jeunes sont confrontés en vue de leur apporter des réponses appropriées. Au cours de ce forum, des thématiques impactant le devenir de la jeunesse tchadienne seront débattues et des recommandations et résolutions qui en sortiront serviront de Document-Cadre au gouvernement pour agir plus efficacement en faveur de leur mieux-être.

Ce forum sera une tribune d’expression et une opportunité offertes aux jeunes des 22 provinces du pays, des 10 communes de N’Djamena et de la Diaspora, de se retrouver pour réfléchir sur leur sort et proposer eux-mêmes aux pouvoirs publics, des solutions idoines à leur plein épanouissement.

Laisser un commentaire