Samedi 12 juin 2021

Tchad : une rupture du jeûne pour prôner la cohabitation pacifique

Al iftar ou rupture du jeûne commune a regroupé de nombreuses personnes hier soir à N’Djamena. C’est en signe de cohabitation pacifique.

C’est dans l’engouement et la joie pour certains et des retrouvailles pour d’autres. C’est dans cette ambiance que la jeunesse pense cultiver le vivre ensemble dans un Tchad unique.

L’objectif principal de cette fête est de réunir les Tchadiens, pour un brassage et une cohabitation pacifique. L’idée était partie d’une réflexion autour d’une table dans une famille entre amis.

” Que cette rencontre ne soit pas entre deux, trois personnes mais que cette rencontre puisse être une rencontre pour toute la jeunesse tchadienne. Cet iftar est un message fort que nous voulons lancer à l’endroit du gouvernement, à tous ceux qui sont en train de regarder le Tchad pour leur dire que la jeunesse tchadienne est unie, elle est indivisible et la jeunesse tchadienne est une jeunesse tellement forte et grande en esprit qu’aucun homme politique ne peut diviser juste en prononçant un mot ou bien une phrase”, explique mademoiselle Netoua Ernestine, une des organisateurs de cette fête.

Aussi, par rapport à la crise actuelle que traverse le pays, les organisateurs ne se sont pas indifférents. Ainsi, ils ajoutent : ” Nous sommes indivisibles au Nord, au Sud, l’Est et l’Ouest. Malgré la situation que nous traversons actuellement nous sommes fiers d’être Tchadiens. C’est vrai vous allez écouter que les gens parlent qu’il y a la guerre, les gens tuent les gens c’est la vérité mais nous en tant que jeunesse tchadienne nous lançons un appel à l’endroit de tous les fils du Tchad. Nous voulons leur dire de faire taire les armes, qu’on s’assoit pour qu’on puisse dialoguer pour avoir un avenir digne à nous et être fier de ce Tchad que nos ancêtres nous ont laissé”.

Quelques personnalités étaient présentes à cette rencontre, notamment le ministre en charge de la jeunesse et des sports Routouang Moahmed Ndonga Christian et celle de la femme et de la petite enfance Amina Longoh. Des leaders religieux étaient également présents. Les organisateurs espèrent réaliser encore cet événement à l’avenir. Pour eux, le brassage et l’amour du prochain sont les clés de la paix et du développement d’un pays.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Éducation : le complexe Maarif tchado-turc fête la fin d’année scolaire 2020-2021

ÉDUCATION - Pour la fin d'année scolaire 2020-2021, la fondation Maarif de Turquie au Tchad  a organisé des festivités ce 12 juin 2021 au...

10e congrès du MPS : le présidium dirigé par Moussa Kadam

Après l'ouverture officielle du 10e congrès extraordinaire du Mouvement patriotique du salut (MPS), un présidium est mis en place pour diriger les travaux. Ce...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
217 votes · 218 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité