dimanche 24 octobre 2021

Tchad : des jeunes mobilisés pour commémorer le 1er anniversaire de la mort de DJ Arafat


MUSIQUE- De Moursal en passant par Chagoua jusqu’à Abena sur l’axe communément appelé CA7, des jeunes s’activent dans un café pour fêter en mémoire de leur icône, DJ Arafat artiste-musicien ivoirien décédé le 12 août 2019 suite d’un accident.

Habillés en tee-shirts sur lesquels est imprimée la photo de la vedette, les fans, communément appelé chinois, nom donné par l’atalakoustisque à ses fans pour leurs nombres.

À travers des publications sur les réseaux sociaux et affiches dans les carrefours, des mélomanes de la légende de la musique africaine se sont donné rendez-vous dans des lieux festifs.

Ici à Abena sur l’avenue Mathias Ngarteri, dans le 7e arrondissement de la capitale tchadienne, à 10h déjà tout est mis sur place pour accueillir la fête.

Artistes tchadiens et consommateurs de la musique ivoirienne s’activent peu à peu pour ne pas rater de place.

Des grands animateurs et acteurs du showbiz tchadiens se sont tous déployés pour vivre cette célébration. Dans ce café situé sur la grande voie, on joue que de la musique de Houon Ange Didier, nom d’état civil de l’artiste.

On peut dire que c’est la première fois que des jeunes N’Djamena se sont autant mobilisés pour rendre un hommage à un artiste, de surcroît, étranger.

Pour KKj Landry, artiste musicien et promoteur culturel , Arafat DJ est une légende comme Bob Marley, Michael Jackson et autres. On doit le célébrer. il nous a marqués par son talent. Son espace abrite aussi les festivités. Selon lui, des mesures sanitaires et sécuritaires ont été prises pour éviter les dégâts.

Pour ce grand événement, des parades motorisées, des interprétations des danses de cet acteur du mouvement Couper-déclarer sont prévues selon les témoins.

Il faut noter que feu DJ Arafat a réalisé l’un des meilleurs concerts de sa carrière ici à N’Djamena. Le défunt a rempli le Stade Idriss Mahamat Ouya.

Alex Beramgoto Jr
Le jeune soldat de l'information

Laisser un commentaire

économie

Tchad : une fille de 12 ans égorgée par son demi-frère

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a égorgé sa demi-sœur le 21 octobre dernier. La scène s'est déroulée au quartier Arada dans le 8ème...

Tchad : la gouverneure du Mandoul demande pardon et déchire l’accord de Koumra

Par un point de presse ce matin, la gouverneure du Mandoul, Diamra Betolngar demande pardon à la population du Mandoul et annule officiellement l'accord...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
474 votes · 475 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité