Tchad : décès de l'artiste musicien et acteur Diego le Maestro

La rédaction de Tchadinfos vient d’apprendre la triste nouvelle, l’artiste musicien et acteur Diego le Maestro n’est plus. Il a rendu L’âme ce matin du dimanche 29 décembre 2013 au pavillon des urgences de N’Djamena. La rédaction présente ses condoléances à sa famille et à ses fans. Le Tchad perd là un de ses illustres fils. À Dieu nous sommes, à Dieu nous retournons.

Biographie et démarche artistique *(source: CCF)

Né d’une mère pleureuse et cantatrice, Diego est bercé par le chant dès son plus jeune âge.

Diego, aussi appelé « Le Maestro » consacre ses recherches aux rythmes traditionnels utilisés dans diverses pratiques rituelles et cérémoniales qu’il recompose dans une vision tradi-moderne. Ainsi, il mêle les instruments traditionnels tchadiens tels que le balafon, le chékéré, la corne ou les couteaux de jeu à la guitare folk et électrique.

Diego exprime ainsi l’intention de faire redécouvrir la musique tchadienne à travers son expression la plus riche et ouverte aux sonorités actuelles.

Aujourd’hui devenu une figure emblématique de la musique tchadienne avec une carrière musicale de plus de vingt ans, il est invité à chanter aux côtés de nombreux artistes internationaux. Son album anniversaire, Karr (qui signifie soleil en langue ngambaye) célèbre ses 20 ans de carrière avec des textes engagés sur l’intégration et l’éducation au Tchad, la violence faite aux femmes, les problèmes de mal-gouvernance.

En février 2013 il fait une tournée dans le sud du Tchad et prépare, avec son label 100% Muzik, un nouvel album de 25 titres intitulé « Tapeur-Ndal » (le feu autour du village) qui sortira en 2014.

Prix et reconnaissance internationale

2012 : Elu ambassadeur de la lutte contre le paludisme au Tchad par l’organisation Malaria No More Chad.

2010 : Premier Prix BUTDRA (Bureau Tchadien du Droit d’auteur).

Deuxième place au Festival SICA (Stars de l’intégration culturelle africaine) à Cotonou-Bénin.

Résidence de création musicale suivie de 6 concerts à N’Djamena avec le saxophoniste compositeur français Jean-Remy Guedon.

2008 : Fait chevalier de l’Ordre National du Mérite civique du Tchad par le Président Déby.

2005 : Nomination au Kora All Music Festival et Awards Catégorie Meilleur artiste masculin d’Afrique Centrale.

2004 : tournée au Cameroun avec Tibesti.

2003 : tournée en France (Lille, Toulouse, Poitiers) avec Tibesti.

Participation à la comédie musicale les extirpateurs Noky Djedanoum à N’Djamena et Marseille.

Un commentaire

  1. Ali Abba
    29 décembre 2013 at 21 h 15 min Répondre

    Paix à son âme, un grand chanteur tchadien.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :