jeudi 23 septembre 2021

L’équipe du Tchad propose des ordinateurs à base de jerrycans alimentés par un système solaire à la First Global Challenge

La participation de jeunes tchadiens à la compétition internationale de robotique dénommée First Global Challenge évolue jusqu’ici sans difficultés. Ils sont sur la phase de montage d’un prototype d’un ordinateur qui apportera une solution aux questions de l’éducation en période de covid-19.

La moindre poussée de la porte vitrée du FabLabs peut déconcerter ces ados rassemblés tous autour de la table d’assemblage. Ils ont devant eux, un tas de matériels et gadgets en pèle-mêle qu’il faut tout faire pour monter. C’est toute la règle du jeu.

Depuis juin, dix adolescents sélectionnés par le laboratoire de fabrication de l’incubateur WenakLabs travaillent d’arrache-pied pour relever les défis de la First Global Challenge 2021. « C’est un rêve qui se réalise pour moi qui ne vois les robots et le monde informatique qu’à la télé », lance Haoua Mahamat Nour, la seule fille du groupe.

Haoua Mahamat Nour, 17 ans, élève en terminale. La seule fille du groupe

Cette année, la compétition, non seulement se déroule à distance mais se fait par défis à relever. Ceci en raison de la pandémie de Covid-19.

L’équipe de chaque pays doit travailler autour de l’impact de la pandémie dans divers secteurs à savoir : santé, éducation, économie, société…

La Team First Global du Tchad a choisi de travailler sur l’aspect éducation en temps de covid-19. Pour convaincre le jury de la compétition, les dix adolescents ont conçu un ordinateur à base de jerrycans et qui peut être alimenté par un système solaire. L’objectif de cette création étant d’apporter une solution innovante dans le secteur de l’éducation en ce temps de pandémie.

Ces ordinateurs faits à base de jerrycans contiendront des documents principalement des manuels et des livres permettant aux élèves mêmes des zones reculées d’accéder et de s’éduquer grâce à l’outil informatique.  

« Avant de se lancer dans la création, nous avons formé ces ados en système de panneau solaire puisque le solaire permet de faire fonctionner les machines dans les zones où il n’y a pas d’électricité », informe Fadoul Hissein Abba, formateur et responsable du FabLabs de WenakLabs.

Le prototype d’un robot en cours de fabrication

La compétition classe les pays sous forme d’alliance. L’équipe du Tchad travaille avec celles de la Tanzanie et du Salvador. « Les 3 pays sont ensemble parce qu’ils travaillent tous sur l’éducation. A la fin, nos créativités seront combinées pour en faire une solution », explique Fadoul. La compétition prend fin le 23 septembre 2021.

Al-mardi Charfadine
44e promotion de l'ESSTIC (Yaoundé) - webjournaliste : journalisme d'humanité et d’humilité... @Almardi93

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’opposant historique Yorongar Ngarlejy compte démissionner de la direction de son parti

Le leader du parti Fédération, action pour la République/Parti Fédération (FAR/PF), Yorongar Ngarlejy en a marre. Dans une interview qu'il nous a accordée, il...

Kanem : le difficile accès à l’eau potable à Mao

Les habitants de Mao, chef-lieu de la province du Kanem accèdent difficilement à l’eau potable. Les habitants de la "ville blanche" renseignent que l’unique...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
417 votes · 418 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité