Jacqueline Moudeïna lauréate du Prix franco-allemand des droits de l’homme

Jacqueline Moudeïna lauréate du Prix franco-allemand des droits de l’homme

La France et l’Allemagne rendent hommage à des femmes et des hommes qui luttent pour les droits de l’Homme à travers le monde. Parmi les 16 lauréats de cette année se trouve notre compatriote l’avocate Jacqueline Moudeïna pour son combat dans l’affaire Habré. Elle s’est battue pendant des années pour traduire en justice l’ancien président Hissène Habré, pour les crimes commis pendant son règne.

Ce prix franco-allemand distingue chaque année des personnalités qui se sont illustrées dans la défense et la promotion des droits de l’Homme ainsi que dans la promotion de l’État de droit.

5 Commentaires

  1. Avocksouma Djona
    2 décembre 2016 at 6 h 54 min Répondre

    Bravo Jacqueline Moudeina. Au bout de l’effort se trouve toujours la récompense. Tu es la fierté de notre pays.

  2. Conférence Kladoum
    2 décembre 2016 at 16 h 39 min Répondre

    Felicitation Moudaina.Vous faites vraiment la fierté du Tchad.Courage et tenez bon pour la defense des droit de l’homme.Que Dieu vous benisse.

  3. Joel kondol
    2 décembre 2016 at 19 h 53 min Répondre

    Toutes mes felicitations pour ta consecration. J’admire ta determination ton courage et ta perseverance.

  4. Koulngar Ndilyem Mayan
    4 décembre 2016 at 15 h 09 min Répondre

    A coeur vaillant, rien d’impossible. Courage MAMAN!!!!

  5. Brahim Moustapha
    11 décembre 2016 at 23 h 23 min Répondre

    Jacqueline Moudeina est l’icone du nègre de service moderne. Elle n’est pas moins qu’une marionnette au service des occidentaux et de leur poulain Deby. Comme Avocate, c’est une vrai Toto, outre l’affaire Habré où elle n’est qu’une simple figurante, Jacky n’a aucune référence au Tchad comme avocate. Elle collecte les prix car c’est ainsi que la françafrique récompense ses loyaux serviteurs. Lutter pour la promotion de l’Etat de droit au Tchad, quelle injure pour le Tchad ! Etant Présidente de la LTDH, elle et Djasnabaye n’ont pas hésité longtemps pour remettre à Deby le prix des droits de l’homme, l’assassin de Me Joseph Béhidy, vice président de la même organisation. Malgré le soutien de ses maîtres blancs, nous la poursuivrons et la traduirons en Justice pour trahison, association de malfaiteurs, et beaucoup d’autres forfaits. Qui vivra verra.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :