Human of N’Djamena : Djerané Jérémie, jeune cordonnier

Human of N’Djamena : Djerané Jérémie, jeune cordonnier

Ils sont des centaines, ces jeunes qui ont laissé leurs villages pour venir à N’Djamena chercher du travail, même ménager. Beaucoup se reconvertissent dans les petits métiers. Djerané Jérémie fais partie de cette catégorie de jeunes. Suivons son témoignage.

« Je m’appelle Djerané Jérémie, j’ai 16 ans et je suis célibataire. C’est depuis 2012 que j’ai quitté mon village pour venir à N’Djamena. C’est donc depuis trois ans que je fais de la cordonnerie pour   satisfaire mes besoins. Chaque jour je fais plus de 15 kilomètres de route pour chercher mon pain quotidien. J’habite à Gassi mais parfois je vais jusqu’à Farcha pour chercher des clients. J’exhorte nos dirigeants à penser à nous jeunes qui faisons dans les petits métiers »

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :