Lundi 17 mai 2021

Human Of N’Djamena : deputé YOMBOMBE Théophile Madjitoloum, 3e Vice-président de l’Assemblée

Il fait partie des représentants du peuple chevronné. Oscar de Leadership des Managers Africains à Paris en 2013, Trophée Europe Internationale à la Qualité à Madrid en 2012, le nouveau 3ème vice-président de l’Assemblée nationale, YOMBOMBE Théophile Madjitoloum est notre Homme de N’Djamena de la semaine.

Ingénieur de Conception de formation avec un Diplôme d’Etudes Approfondies en Sciences de l’Ingénieur, l’Honorable YOMBOMBE Théophile Madjitoloum est Professeur des Enseignements Techniques aux Métiers de Génie civil et Mines et Expert agréé auprès de la Cour d’Appel de N’Djamena. Il a été désigné il y a quelques semaines, 3ème Vice-président de l’Assemblée nationale.

Parlant de ses ambitions politique, l’Honorable YOMBOMBE relève que, « le modèle social tchadien est à conserver bien qu’il crée parfois des oisifs, je milite pour sa conservation ». A lui d’ajouter, « mon métier d’ingénieur m’a permis de parcourir l’ensemble du territoire tchadien et de constater la faiblesse des infrastructures de développement entre autres les écoles, les centres socio-sanitaires, les pistes rurales, des récurrents conflits agriculteurs-éleveurs …malgré les compétences, c’est en politique que les décisions sont prises (bonnes ou mauvaises), voilà pourquoi je me suis engagé en politique ». Je n’aime pas la gestion récurrente des inondations et les infrastructures y afférentes.

Pour ce qui est de la jeunesse tchadienne, l’Honorable YOMBOMBE Théophile Madjitoloum souligne que, l’urgence est que l’enfance ré-appartienne à la communauté. Pour lui, La base de tout, c’est l’éducation et une bonne hygiène de vie. Plusieurs métiers rapportent. « Que les jeunes se décomplexent et s’engagent dans les activités génératrices des revenues. Les diplômes ne sont que les outils pour affronter la vie et non l’outil de la vie. Je profite pour féliciter et encourager les motos-taximen », a-t-il lancé à l’endroit de la jeunesse.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Culture : des décombres à la lumière des Sao, l’opera de Rap de l’artiste Sultan

Du 14 au 15 mai, l’institut français du Tchad a vibré au rythme du premier Opéra de rap au Tchad. Il est organisé par...

Tchad : Louakalba Rigobert, de l’enseignement à la culture des oignons

Malgré son travail qui lui permet de joindre les deux bouts, Louakalba Rigobert a décidé de cultiver la terre. Ce jeune homme envisage quitter...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
96 votes · 97 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus