Tchad : clap de fin pour la 2e édition du Fetcoum

Tchad : clap de fin pour la 2e édition du Fetcoum

CINEMA – Les meilleures choses ont une fin. La 2e édition du festival tchadien de courts-métrages (Fetcoum) a pris fin ce mardi 8 octobre. Plusieurs films ont été récompensés lors de cette cérémonie.

Le rideau est tombé sur la 2e édition du festival tchadien de courts- métrages (Fetcoum) ce mardi. Quatre palmarès officiels et plusieurs mentions spéciales ont été décernées au cours de cette cérémonie de clôture. La cérémonie a été colorée des prestations de Généviève et du duo Nasta et Djemi la slameuse.

Dans la catégorie des films smart, “Baï Baï” de Alio Achim Alio s’est imposé. Pour les courts-métrage nationaux, le film « 1er octobre 2019 » de Emmanuel Guelbi Manna est primé. Les films “Une femme, un destin” et “Ascar” reçoivent des mentions spéciales. Enfin le prix du meilleur court-métrage international est attribué au film “Timis” de Cherif Abdou Gning et Lucas Del Fresna du Senégal. Dans cette catégorie, une mention spéciale a été décernée au Niger avec le film “Regret” de Souleymane Habou Assoumane.

« Le Tchad est une histoire pour moi, c’est la première fois que je viens à un festival. C’est mon premier court-métrage et le peuple tchadien est le premier à avoir vu mon film. Je suis content. Mais si aujourd’hui nous avons ce film et ce prix, c’est le travail de toute une équipe. “Timis” a été réalisé lors d’un atelier grand voyage. Nous étions 30 étudiants, quinze Sénégalaises et quinze Suisses. Après ce film je compte réaliser bientôt mon propre court-métrage », a affirmé Cherif Abdou Gning, vainqueur du prix du meilleur court-métrage international.

Le prix d’honneur a, quant à lui, été attribué à Mariam Hunwanu. C’était le 7 octobre que l’actrice a reçu des mains de la Ministre Madeleine Alingué son prix à l’IFT. Juste après la projection d’un documentaire sur l’actrice réalisé par la Suisse Muriel Weyermann. Deux catégories sont restées sans vainqueurs dans cette édition du Fetcoum. Il s’agit de la catégorie meilleur scénario, prix CINECAP avec une aide à la réécriture et à la production et de la catégorie meilleur scénario, prix PNUD avec une aide à la production et à la distribution. A la place, cinq scénarios bénéficieront d’une aide à la réécriture.

« Nous avons eu à cœur d’agir avec honnêteté, c’est au nom de cette honnêteté que parmi les 26 scénarios qui ont été soumis à notre attention, nous n’avons pas pris en compte trois profils plus expérimentés. En ce qui concerne la sélection PNUD, nous avons constaté et déploré un manque global de création. Les candidats se sont contenté de remplir le cahier de charge sans se poser la question de cohérence narrative. C’est pourquoi nous avons refusé à l’unanimité de remettre des prix dans ces catégories », a expliqué le président du jury, le producteur Khalid Zairi.

« La 2e édition du Fetcoum, nous pouvons le dire sans hésiter est un succès. Vous avez pu constater les représentants venus de toute l’Afrique et de l’Europe. C’est le lieu ici d’adresser nos chaleurs remerciements à tous les festivaliers et leur souhaiter bon retour dans leurs pays respectifs. Sur ce je déclare clos la 2e édition du festival tchadien de court-métrage », a mis terme Mbailassem Mbayo, Directeur de la culture et de l’art du ministère de développement touristique, de la culture et de l’art.

Laisser un commentaire