Ray’s Kim : « le phénomène Bunda Hip Hop est parti pour être ancré dans nos  habitudes »

Ray’s Kim : « le phénomène Bunda Hip Hop est parti pour être ancré dans nos habitudes »

Après le lancement de son album Bunda Phénomène, Ray’s Kim a créé le concept ‘’Bunda Media Tour’’ (BMT) pour soutenir son hip hop et rapprocher ses mélomanes. Il nous dévoile ici  l’objectif du concept BMT.

Tchadinfos : vous venez de lancer un concept dénommé Bunda Media Tour BMT. De quoi s’agit-il ?

Ray’s Kim : le BMT est juste un concept lancé pour valoriser et accompagner l’album Bunda Phénomène qui est sorti il y a de cela trois mois. Nous avons créé ce concept parce que nous avons constaté qu’au pays, juste après le lancement de l’album, les artistes ne mettent pas la communication qu’il faut pour bien l’amener auprès des consommateurs. Nous,  nous faisons une démocratie un peu personnelle. Nous forçons cette démocratie du genre où, nous faisons un truc et nous revenons le restituer au public, aux mélomanes  ou à ceux qui aiment bien suivre nos actualités. Donc, c’est un peu autour de tout ça que nous avons décidé de mettre sur pied ce concept qu’on a nommé BMT, Bunda Média Tour. C’est déjà la deuxième semaine que nous faisons le tour des médias nationaux pour parler de nos réalisations, de nos projets et parler de l’album Bunda Phénomène afin de le rapprocher des consommateurs.

Apres le lancement de l’album Bunda Phénomène, vous avez effectué une tournée dans la zone méridionale du pays. Alors dites-nous, comment appréciez-vous la motivation et l’engouement du public ?

Nous avons été tellement bien accueillis  et reçus par le public. A travers déjà ces spectacles, nous avons senti cette joie, cet engouement positif qu’expriment tous ceux qui viennent à nos spectacles ou tous ceux-là qui dégustent nos produits mis sur le marché à commencer d’abord par le CD audio jusqu’au clip vidéo. Donc, l’approche est tellement positive et des encouragements affleurent aussi de partout et je pense que le phénomène Bunda Hip Hop est parti pour être ancré dans nos  habitudes.

Quelles sont vos perspectives ?

Déjà, nous sommes revenus ici à N’Djaména pour faire deux spectacles les 27 et 29 mai, respectivement au Royaum Culturel Soubyana Music et au ballet national de Moursal. Ces spectacles s’inscrivent dans le cadre du rapprochement des consommateurs du produit. Il ne faut pas laisser les gens aller chercher mais venir leur proposer pour qu’ils s’en rendent compte afin d’accorder un amour à la chose. Une autre tournée vers Abéché et d’autres villees est en vue dans les prochains jours.

Entretien réalisé par Eric Ngarlem Toldé

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :