Ndjam Vi : un public réceptif à l’ouverture

Ndjam Vi : un public réceptif à l’ouverture

FESTIVAL – Plusieurs artistes étaient à l’affiche ce mercredi 27 novembre au Stade du 10 octobre pour la soirée de lancement de la 13 e édition du festival NdjamVi. Le public a de nouveau répondu présent.

Le Stade du 10 octobre du quartier Abena a été l’endroit où il fallait être. Quand on franchit les portes du site, des stands serpentent le mur Nord et un imposant podium trône près du mur Est. On profite des premières notes de musique. En effet, ce mercredi 27 novembre s’est ouvert là la 13 e édition du Festival N’DjamVi.

Pour cette soirée d’ouverture, dès 18 h, les stands des alimentations ont commencé à se remplir. Des centaines de personnes ont déjà pris place devant le podium. A 19 h 30, brève cérémonie de lancement introduit par la prestation des humoristes.

Place à la fête !

Dj Makiro s’est placé devant ses platines et l’écho de la musique a appelé plus de monde. En moins d’une demi-heure, le stade est pris d’assaut par la population. Il n’y a plus de place pour s’asseoir dans les alimentations. Et les gens affluent toujours. Les forces de l’ordre sont placées à des points stratégiques pour éviter les débordements du public.

Après trente minutes de mix, la compétition commence. Pour cette première soirée, seuls les artistes de la catégorie Worldmusic et de la catégorie Hip Hop ont concouru. N-Kevin a ouvert le bal avec deux titres reggae. Suivront neuf autres talents dont Dilson, Unik Erik XIII, Chris B, NLK,. Le public réceptif ne manque pas de participer en reprenant les refrains.

L’ambiance était tout autre dans les stands des alimentations. Ndjam Vi est aussi un lieu de retrouvailles. Les amis, les collègues sont invités à rejoindre la table qu’on peut agrandir à souhait. On boit, on mange, on discute, on rigole. Mais cela n’empêche à ces festivaliers de garder un œil sur la scène et d’apprécier les prestations des artistes et l’ambiance.

Sur scène, après la compétition, les concerts ont commencé. Bokal a gratifié le public de trois titres de son répertoire. Il sort sur le titre “Anita” qui est repris du début à la fin en chœurs par le public. Après lui suivront les artistes comme M’Res, Omarson Jérusalem ou encore le Camerounais Le Berger. Pendant ce concert, vers 23 h le stade s’est désengorgé. De nombreuses personnes ont quitté les lieux.

Le thème de cette édition de Ndjam Vi est « l’importance de la culture pour l’unité d’une nation ». Cette 13 ème édition se déroulera aussi dans un autre ville du pays à savoir Pala du premier au 3 décembre.

LIRE AUSSI :  le festival annonce ses couleurs dans deux villes du Tchad

Laisser un commentaire