L’institut français du Tchad ouvre ses portes à une première Exposition après l’arrêt causé par le coronavirus

Après une longue période d’arrêt des activités due à la pandémie, l’étau se desserre à l’institut français du Tchad avec l’accueil ce 13 octobre du plasticien au parcours atypique Guidimbaye Apollinaire.

Ce vernissage de Doff intitulé « l’homme africain » sera ouvert au public du 14 au 23 octobre dans le hall d’exposition de l’IFT.

Artiste engagé à travers ses œuvres liées à la question écologique, Doff prône dans ce vernissage la thématique sur l’homme africain, un condensé d’humanité sous l’angle de paix, d’amour et de cohésion mais, il n’a pas manquer de mettre en lumière les troubles causés par la covid-19 :

‘’la pandémie m’a particulièrement beaucoup touché. Cette année, il était prévu quatre expositions en Europe, une aux Etats-Unis et trois en Afrique mais elles ont été repoussées. J’espère que les choses reprendront bientôt’’ ,a-t-il confié.

Cette exposition a vu la présence de l’ambassadeur de la France au Tchad,Bertrand Cochery. Le diplomate se rejouit d’être témoin de la mise en valeur des talents tchadiens et de quelques adeptes de l’art, moins nombreux que celle de la précédente exposition en raison de la pandémie. Ils ont, eux aussi, montré une forte admiration sur l’expression artistique de Doff qui oscille entre le symbolique et le figuratif.

Un commentaire

  1. Souleyman mahamat Louky
    14 octobre 2020 at 6 h 09 min Répondre

    Intéressant

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :