samedi 29 janvier 2022

Festival Dary : à la découverte de la province du Mandoul

Le Mandoul est l’une des 23 provinces du Tchad présentes au festival Dary. Découverte.

Auparavant, Koumra, comme sous-préfecture, était rattachée à la préfecture de Sarh. Quand la zone a été érigée en région en 2002, elle prend le nom de “Mandoul” en lien avec la vallée qui l’entoure. “Mandoul” signifie “l’eau noire” dans le patois du terroir, explique Djoubaye Madjingaye, un sexagenaire, représentant la province au festival Dary.  « Mandoul signifie l’eau noir. C’est comme vous avez le Moyen-Chari, Chari-Baguirmi, le Logone, tous ces noms sont donnés à partir de cours d’eau ».

On trouve presque huit groupes ethniques dans la province du Mandoul. Djoubaye cite ces groupes : «  il y a les Sar, les Goulaye, les Toumak, les  Nar, les Gor, les Mbaï, les Tounia et les Daï ».

Comme culture, les Mandoulais sont connus pour être trop attachés à la tradition. L’initiation et l’excision restent l’identité culturelle des Mandoulais. Parlant des danses, les plus célèbres sont le “saï”, le “ndôh” et le “bagnan”. Les danseurs portent des peaux de mouton ou de chèvre avec des colliers. Le tout avec des masques à la tête et des clochettes à la hanche et aux pieds. Ces danses demandent trop d’efforts physiques et c’est épuisant, explique Djoubaye Madjingaye. Puisqu’on utilise la poitrine et les bras pour danser. Le “ndôh” n’est dansé que par les hommes initiés.

S’agissant des objets d’art, la symbolique chez les Mandoulais repose sur le couteau de jet dans sa gibecière. La sagaie et autres viennent en compléments.

Le Mandoul est réputé pour être le berceau des artistes et des sportifs. Beaucoup de musiciens, de sculpteurs, de basketteurs… sont natifs de cette province. « Il y a assez de talents dans notre province. Mais c’est la négligence et le manque de soutien qui empêchent leur évolution », fait savoir Djoubaye Madjingaye.

Djoubaye Madjingaye souligne que le Festival est une opportunité pour les gens des 23 provinces de nourrir des relations, de se connaître, de s’estimer et de se rapprocher les uns des autres.

Laisser un commentaire

économie

L’Union des syndicats du Tchad s’indigne de la situation à Abeché et à Réni

Réuni en urgence ce vendredi 28 janvier 2022, le bureau exécutif de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), s'est penché sur deux situations à...

Quelle place pour Zen Bada dans la nouvelle configuration du MPS?

POLITIQUE - L’ancien secrétaire général du Mouvement patriotique du salut, Mahamat Zen Bada est de retour au Tchad, après plusieurs mois passés en Europe....

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
620 votes · 621 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité