Culture : « On a affaire à un Akouma qui nous oublie » dixit N2A Nteguil

L’artiste musicien N2A Nteguil organise « Le Jeudi Ana Korr », le 13 décembre 2018 à l’espace Talino Manu. Ces « 24 heures de korr » vient donner de la voix aux sans voix, selon l’initiateur.

« Le Jeudi Ana Korr » ou les 24H de Korr est un cadre qui vient véhiculer «  Populasson gay Korr » (la population pleure). Pour l’artiste, le Jeudi de korr arrive pour faire entendre les cris de la population. « Le Jeudi de Korr rappelle aux autorités de voir cette grande masse qui souffre et que ses cris passent muets », affirme-t-il.

Cet événement a pour objectif de faire passer mais aussi de vulgariser le message « populasson gay korr ». « On a affaire à un Akouma qui nous oublie. C’est pourquoi il faut les rappeler avec des grands événements à tout moment», ajoute N2A Nteguil.

Le Jeudi de korr est aussi une initiative qui vient renforcer l’unité du peuple et  rassembler la population afin de s’exprimer. Pour N2A, c’est ensemble qu’un peuple devient grand et inscrit des progrès. « C’est ensemble qu’on doit exprimer nos souffrances, nos difficultés et exprimer son mal », fait-t-il remarquer. Il ajoute que  le manque d’expression peut conduire à la révolte de la population.  « Quand tu as mal, il faut un cadre pour t’exprimer sinon cela conduira à la révolte » martèle-t-il. .

Le jeudi de korr est donc une sorte de plateforme qui verra la présence des leaders religieux, des journalistes, des activistes politiques,  des artistes avec différentes prestations.

Il invite donc la population N’Djamenoise à venir au moment venu s’exprimer « J’invite la population à venir pour que nous puissions d’un front commun monter nos échos aux intéressés,  le Akouma », conclut-il.

Laisser un commentaire