Culture : Ngass David met en garde « Les amerdeurs »

Culture : Ngass David met en garde « Les amerdeurs »

MUSIQUE – L’artiste Ngass David a invité les journalistes ce samedi 14 septembre pour leur présenter son quatrième album intitulé Les amerdeurs.

L’enfant de Sawa a lancé officiellement son quatrième album ce samedi. C’était lors d’une conférence de presse organisée au restaurant Concept. Les amerdeurs tel est le titre de ce nouvel album. Il est composé de huit titres et le message principal est la cohabitation pacifique. « On ne peut pas imaginer qu’un Tchadien soit un étranger dans son propre pays. Pourvu que tu sois dans un environnement culturel qui n’est pas le tien, on te traite d’étranger. On n’a pas choisi de naître tchadien. On doit s’accepter », déclare Ngass David

Le titre de ce album a interpellé les journalistes mais l’artiste explique.

Ce n’est pas une faute d’orthographe, ce n’est pas une erreur. C’est une révolution rhétorique. J’ai fouillé dans le dictionnaire, mais je n’ai pas trouvé un adjectif qui qualifie celui qui met l’huile de caïlcedrat dans la sauce de quelqu’un. Un emmerdeur est celui qui emmerde, qui dérange mais on peut réparer ce dérangement. Par contre un amerdeur est celui qui met une chose amère dans votre plat. Il détruit votre plat. Un amerdeur est celui qui rend amer la sauce des gens.

Ngass David, artiste

Cet album a eu plusieurs titre avant sa sortie sous ce titre. Il devait d’abord être intituler Pharmacie de garde puis  Trop de sel mais l’artiste a finalement opté pour Les amerdeurs. Titre issu d’un des titres de l’album qui parle des gens qui s’adonnent au « Taper dos » selon l’artiste. L’album est disponible et se vend à 5000 F CFA le CD.

Laisser un commentaire