Culture : le Gentelman 2.0 Dadju à N’Djamena pour deux concerts

Culture : le Gentelman 2.0 Dadju à N’Djamena pour deux concerts

L’artiste musicien français d’origine congolaise, Dadju est à N’Djamena pour deux grands concerts. Le premier VIP est prévu pour ce mercredi 26 décembre à l’hôtel Hilton N’Djamena. Le second se déroulera le 27 du mois, en marge du festival Dari à la Place de la Nation.

Invité par l’agence de communication événementielle Tchad Event, Dadju de son vrai nom Dadju Djuna Nsungula foule pour la première fois le sol tchadien. « Ça fait un petit moment que je voulais venir ici au Tchad, depuis que Gims lui-même m’avait dit beaucoup de biens de ce pays », déclare l’artiste. Pour Dadju, c’est un  plaisir qu’il vienne prester au Tchad après tous les messages qu’il a reçu de ce pays.

Selon les responsables de Tchad Event, le choix de Dadju n’est pas un fait de hasard. C’est après un sondage auprès du public tchadien sur 7 artistes internationaux. Pour Nair Abakar, représentant du festival Dari, il est important que l’artiste Dadju participe à cet événement qui est le premier festival culturel national. « C’est une coïncidence et une très belle coïncidence. Nous Tchadiens, nous sommes des adeptes de bonnes musiques et Dadju fait de la bonne musique donc qu’il soit au festival, c’est une force et un moment de partage ».

Il faut le préciser, le tarif d’entrée au concert VIP à l’hôtel Hilton N’Djamena est de 50 000 FCFA et celui au festival Dari de 1 000 FCFA

3 Commentaires

  1. Mahamat Saleh Djibirine
    26 décembre 2018 at 17 h 58 min Répondre

    Merci pour votre visite DADJU

  2. Sami Djidda Gombo
    27 décembre 2018 at 21 h 41 min Répondre

    je vous aime Dadju

  3. Festival Dary : voici cinq artistes qui ont marqué l’événement – Tchadinfos.com
    4 janvier 2019 at 20 h 15 min Répondre

    […] le plus évoqué s’agissant du Festival Dary. Il l’a été avant, pendant et après sa tenue. L’arrivée de Dadju, le chanteur français, adulé des filles, était en soi un événement. Il personnifie assez bien […]

Laisser un commentaire