Hadj : voici ce que les pèlerins font à la Mecque

Hadj : voici ce que les pèlerins font à la Mecque

C’est entre les 8 et 13 du mois lunaire de Dhoul-hijja, celui du pèlerinage, douzième mois de l’année musulmane, qu’a lieu le grand pèlerinage à La Mecque, qui constitue le cinquième pilier de l’Islam.  Au cours de son Hadj, le pèlerin observe une série de rites qu’il doit accomplir en l’espace de cinq jours.

Des millions de pèlerins musulmans accompliront les rites du hadj les menant à La Mecque, auprès de la Kaaba, la maison sacrée de Dieu et dans divers lieux autour de La Mecque. Le hadj se fait de manière méthodique et la moindre dérogation pourrait annuler le processus. 

  • Se mettre en état de sacralisation, c’est-à-dire le pèlerin doit avoir l’intention et éprouver une volonté réelle d’accomplir le hadj ;
  • Après s’être purifié et avoir revêtu l’habit rituel pour pénétrer à l’intérieur du périmètre sacré de la grande Mosquée, le pèlerin fait d’abord 7 fois le tour  de la Kaaba dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre;
l’habit rituel appelé haram/ph DR
  • Ensuite, il effectue  7 fois au pas de course les 400m qui séparent  les 2 collines commençant par « Safa » et en finissant par « Marwa ». Par ce rite, le pèlerin rappelle l’errance dans le désert de la femme d’Abraham et sa recherche désespérée d’eau pour son fils Ismaël ;
les pèlerins à Mina/ph DR
  • De  là, le pèlerin se rend via Mina au mont Arafat à une vingtaine de kilomètres de la Mecque. C’est là que le Prophète Mohamed (paix et bénédiction soient sur lui) fit son discours d’adieu; 
  • Le pèlerin a l’obligation d’être à Arafat le deuxième jour de pèlerinage puis passer la journée en prière jusqu’au coucher du soleil. C’est le moment le plus important du Hadj ;
  • A la tombée de la nuit, le pèlerin retourne vers Mina en s’arrêtant à Muzdalifa pour se reposer et se restaurer ;
  • Après le lever du soleil, le pèlerin arrive à Mina et pendant trois jours, il doit lapider avec 49 pierres ramassées sur le chemin trois stèles qui représentent Satan. Par ce geste, le pèlerin répète ce qu’ont accompli Abraham, son épouse et son fils Ismaël devant l’apparition du diable. Le premier des trois jours, celui de l’Aïd-el-Kébir, on commémore le sacrifice d’Abraham prêt à tuer son fils à la demande de Dieu mais qu’il fut remplacé par un bélier. En souvenir, le pèlerin peut aujourd’hui sacrifier un animal;
la lapidation de satan/ ph DR
  • Il revient ensuite à la Mecque pour accomplir les sept tours de la Kaaba et le parcours entre Safa et Marwa. Ce qui marque la fin de son état de sacralisation ;
  • Après les nuits passées à Mina, le pèlerin revient à la Mecque et accomplit pour une dernière fois les 7 tours de la Kaaba et le parcours entre les deux collines. Ce qui marque la fin du Hadj.

Laisser un commentaire