Violences faites aux femmes : le monde se drape d’Orange

Violences faites aux femmes : le monde se drape d’Orange

Ce 25 novembre se célèbre à l’échelle mondiale, la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes appelé Orange Day.

Chaque année, le 25 novembre est une journée dédiée à la lutte contre toutes formes de violence faites aux femmes. La couleur retenue pour cette journée est l’orange qui est le symbole d’un monde meilleur pour les femmes et les filles d’où l’appellation Orange Day.

Cette journée donne lieu également à une campagne de 16 jours d’action contre les violences à l’égard des femmes. Ces 16 jours d’activisme commence le 25 novembre et prennent fin le 10 décembre avec la journée internationale des Droits humains. Cette année le thème retenu dans le cadre de la campagne est : « Orangez le monde : #EcoutezMoiAussi »

La déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes a été adoptée en 1993  par l’Assemblée générale de  l’ONU. Elle définit la violence à l’égard des femmes comme : «  tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée. » La campagne des 16 jours quant à elle est une création du centre pour le leadership global des femmes en 1991.

L’origine de l’Orange Day remonte à 1960 quand deux sœurs Mirabal sont assassinées parce qu’elles militaient pour leur droit en République Dominicaine. Elles deviennent ainsi le symbole du combat pour éradiquer les violences à l’égard des femmes. Et depuis la violation à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des Droits de l’homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elles demeurent également l’une des moins signalée en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent selon les Nations-Unies.

Laisser un commentaire