Union Africaine : la zone de libre échange continentale entre en vigueur

Union Africaine : la zone de libre échange continentale entre en vigueur

AFRIQUE – La Zone de libre échange continentale (Zlec), projet phare de l’Union Africaine (UA) en vue de l’émancipation économique du continent, est entrée en vigueur, ce jeudi 30 mai.

AFRIQUE – Une première étape très attendue pour ce projet dont l’ambition est de créer le plus vaste marché commun au monde. Cinquante-deux membres de  l’UA sur 55 ont signé l’accord portant création de la Zlec depuis mars 2018, avec l’exception de la première économie du continent, le Nigeria. Mais pour entrer en vigueur, il fallait que 22 membres ratifient la Zlec et le notifient officiellement à l’organisation continentale. Ce seuil a été atteint le 29 avril, ouvrant la voie à une entrée en vigueur 30 jours plus tard, comme prévu dans les statuts de la Zlec.

Une vue partielle du port de Douala / Ph DR

La zone de libre-échange doit permettre l’élimination progressive des droits des douanes entre pays membres, favorisant ainsi le commerce au sein du continent et permettant aux pays africains de s’émanciper d’un système économique trop centré sur l’exploitation des matières premières.

Pour l’UA, la mise en ouvre de la Zlec permettra d’augmenter de près de 60% d’ici à 2022 le niveau de commerce intra-africain. Actuellement, seulement 16% du commerce des pays africains s’effectue avec d’autres pays du contient.

Un commentaire

  1. Ronelingaye Bakari Thomas
    31 mai 2019 at 8 h 09 min Répondre

    Une très bonne nouvelle pour notre chèr continent!

Laisser un commentaire