UE : l'aide publique au développement piétine à 56,5 milliards d'euros en 2013

BRUXELLES, 19 mai (Xinhua) — L’aide publique au développement (APD) collective de l’Union européenne (UE) a piétiné à 56,5 milliards d’euros en 2013, contre 55,3 milliards en 2012, a confirmé le Conseil des affaires étrangères de l’UE lors de sa réunion sur le développement lundi à Bruxelles.

Le total de l’APD apportée par les Etats membres de l’UE est passé de 50,7 milliards d’euros en 2012 à 53,6 milliards d’euros en 2013, soit de 0,39 à 0,41% du revenu national brut (RNB), a ajouté le Conseil. Il s’agit d’une importante lacune à combler pour atteindre l’objectif collectif de l’UE, fixé à 0,7% du RNB en 2015.

L’UE a conservé l’année dernière sa place de premier bailleur de fonds dans le monde, en contribuant pour plus de la moitié du total de l’APD destinée aux pays en développement, a indiqué le Conseil, citant les chiffres transmis à l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

En termes nominaux, 16 Etats membres de l’UE ont augmenté leur aide de 4,1 milliards d’euros au total, tandis que 12 autres ont diminué leur aide d’un montant de 1,2 milliard d’euros au total. Quatre Etats membres ont atteint ou dépassé l’objectif prévu pour 2015, dont la Suède, le Luxembourg, le Danemark et le Royaume-Uni.

D’après les estimations des Etats membres et de la Commission, si la plupart des Etats membres n’accroissent pas substantiellement leurs efforts pour tenir leurs engagements individuels, l’APD collective de l’UE n’augmenterait que jusqu’à hauteur de 0,45% du RNB à l’horizon 2015. Pour atteindre cet objectif collectif, l’UE et ses Etats membres devraient mobiliser un montant supplémentaire d’environ 41,3 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :