Près de 60 morts dans des attentats suicides au Nigeria

ABUJA, 10 février (Xinhua) — Près de 60 personnes ont été tuées et 78 autres blessées dans deux attentats suicides à l’explosif dans un camp de personnes déplacées dans le nord du Nigeria, ont affirmé mercredi des responsables locaux.

Les explosions se sont produites mardi dans la ville de Dikwa, dans l’Etat de Borno.

Satomi Ahmad, président de l’Agence nationale de gestion des urgences, a indiqué que deux femmes kamikazes se sont infiltrées dans un camp de personnes déplacées à l’intérieur du pays et ont déclenché les engins explosifs sur elles, au milieu du camp.

Un communiqué de l’équipe d’urgence de l’Etat de Borno affirme que les gens installées dans le camp faisaient la queue pour recevoir des rations alimentaires lorsque les attentats ont eu lieu.

Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité des attaques jusqu’ici, mais les résidents locaux ont soupçonné Boko Haram, un groupe terroriste basé au Nigeria, d’avoir organisé les attentats meurtriers.

Le gouvernement nigérian a déclaré avoir “techniquement” abattu le groupe Boko Haram mais ses combattants acharnés continuent à mener des attentats contre les civils dans le pays.

Au moins 69 morts ont été enregistrées le 31 janvier dernier dans une série d’attentats lancés par les militants de Boko Haram dans l’Etat de Borno, région volatile dans le nord du Nigeria.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :