ONU : la communauté internationale attend des dirigeants du monde entier qu’ils fassent des efforts collectifs pour relever les défis mondiaux

ONU : la communauté internationale attend des dirigeants du monde entier qu’ils fassent des efforts collectifs pour relever les défis mondiaux

En prévision des réunions de haut niveau des Nations Unies prévues lundi, la communauté internationale attend des dirigeants du monde entier qu’ils fassent des efforts collectifs pour relever les défis mondiaux.

Cette année marque le 75e anniversaire des Nations Unies, qui se trouvent à nouveau à un moment crucial de l’histoire de l’humanité en raison de la montée de l’unilatéralisme et du protectionnisme.

Alors que nous marquons le 75e anniversaire des Nations Unies, il est clair que le monde attend beaucoup de nous, en tant que principale plateforme de multilatéralisme et de coopération dans un système international fondé sur des règles“, a déclaré le secrétaire général de l’ONU António Guterres lors de l’ouverture de la première séance plénière de la 75e session de l’Assemblée générale (AGNU).

Lundi, les Etats membres de l’ONU devraient adopter une déclaration réaffirmant leurs engagements en faveur d’un multilatéralisme revigoré.

Dans son discours d’ouverture de la réunion de l’AGNU, son président pour la 75e session Volkan Bozkir a affirmé que “le contexte dans lequel nous travaillons sert à nous rappeler la nécessité du système multilatéral et nous invite tous à utiliser la Charte des Nations Unies pour relever les défis collectifs qui se posent à nous“, faisant référence à la pandémie de COVID-19.

Cette maladie qui fait des ravages dans le monde entier a infecté plus de 30 millions de personnes et en a tué près d’un million.

En ce moment critique se présente “une occasion sans précédent de reconstruire en mieux et de manière plus équitable. Pour l’Afrique, la voie que nous devons suivre est claire. L’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable est un modèle de coopération et de partenariat mondial“, a estimé jeudi le président sud-africain Cyril Ramaphosa aux Nations Unies par vidéoconférence.

Notre expérience du COVID-19 a vraiment démontré ce qui peut être réalisé si nous agissons et travaillons ensemble pour relever les défis mondiaux“, a souligné M. Ramaphosa, qui est également président de l’Union africaine.

Dans le compte rendu de sa position sur le 75e anniversaire de l’ONU, la Chine a réaffirmé son engagement à sauvegarder le système de gouvernance mondiale centré sur l’ONU, les normes fondamentales des relations internationales sous-tendues par les buts et principes de la Charte des Nations Unies, l’autorité et la stature de l’ONU, et le rôle central que joue cette dernière dans les affaires internationales.

Bertrand Badie, spécialiste chevronné des relations internationales à l’Institut d’études politiques de Paris, a déclaré que face à l’unilatéralisme et à l’hégémonisme, tous les pays devraient s’engager en faveur du multilatéralisme en défendant les buts et principes de la Charte des Nations unies et du système international avec l’ONU en son centre.

Il a appelé à abandonner la mentalité de guerre froide et l’hégémonisme et à construire des relations internationales plus justes et plus équitables.

Bien que l’ONU ait besoin d’être renforcée et réformée, elle joue un rôle irremplaçable dans des domaines tels que la promotion de la sécurité, la coopération économique et la coopération en matière de santé publique“, a indiqué Liu Di, professeur à la Faculté des sciences sociales de l’Université de Kyorin à Tokyo.

Cavince Adhere, chercheur en relations internationales basé à Nairobi, a noté que le monde est confronté à des défis transfrontaliers, de la pandémie de COVID-19 au changement climatique, soulignant que tous les pays devraient renforcer la solidarité pour coordonner leurs efforts au lieu de poursuivre des actions unilatérales.

Ignacio Martínez Cortés, professeur de sciences politiques à l’Université nationale autonome du Mexique, a dit que le monde nécessite l’expérience de la Chine pour aider d’autres pays à sortir de la crise actuelle de santé publique et qu’il a besoin d’elle pour promouvoir le multilatéralisme dans le cadre des Nations Unies, ce qui illustre le concept de construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

En ce 75e anniversaire, nous sommes confrontés à notre propre moment de 1945“, a averti António Guterres, mettant l’accent sur le fait que selon lui, “nous devons faire preuve d’une unité sans précédent pour surmonter l’urgence d’aujourd’hui, faire en sorte que le monde bouge, travaille et prospère à nouveau, et que la vision de la Charte soit respectée“.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :