L'Unicef pond un rapport exhaustif sur les violences contre les enfants à travers le monde

NEW YORK (Nations unies), 4 septembre (Xinhua) — L’ONU a publié jeudi son rapport le plus volumineux sur les statistiques relatives à la violence contre les enfants, dressant un portrait exhaustif des violences auxquelles les enfants font face à travers le monde.

Le nouveau rapport de l’UNICEF intitulé “Cachée sous nos yeux: une analyse statistique de la violence contre les enfants” montre qu’environ deux tiers des enfants de la planète âgés de 2 à 14 ans, soit près d’un milliard d’enfants, font régulièrement l’objet de châtiments corporels.

Environ 95.000 enfants ont été victimes d’homicide en 2012, le plus souvent, et c’est cela le plus inquiétant, chez eux aux mains des personnes qui s’en occupaient, conclut le rapport qui s’appuie sur des chiffres provenant de 190 pays.

En fait, un cinquième des victimes d’homicide à travers le monde ont moins de vingt ans, et un peu plus de d’un tiers des élèves âgés de 13 à 15 ans font régulièrement l’objet de harcèlement scolaire, selon le même rapport, qui inclut également des chiffres sur les châtiments corporels violents et sur les violences contre les filles — physiques ou sexuelles.

Environ 120 millions de filles de moins de 20 ans de par le monde (soit une sur dix) ont été victimes d’actes sexuels sous la contrainte et chez les adolescentes de 15 à 19 ans qui ont déjà été mariées, une fille sur trois a été victime de violences émotionnelles, physiques ou sexuelles perpétrées par leurs maris ou partenaires, selon le rapport.

Le rapport fait également la lumière sur la réticence des enfants à signaler les abus aux autorités, ce qui conduit à la conclusion qu’il faut davantage éduquer les enfants à ce sujet pour faire changer les attitudes.

L’UNICEF a énuméré six stratégies pour permettre à la société dans son ensemble (de la famille au gouvernement) de prévenir et réduire les violences contre les enfants, notamment en soutenant les parents et éduquer les enfants, en changeant les attitudes, en renforçant les systèmes et les services judiciaires, criminels et sociaux, en recueillant des preuves et en sensibilisant la population au sujet des coûts humains et socio-économiques associés aux violences contre les enfants.

Le rapport a été publié à l’occasion du 25e anniversaire de la Convention des Nations unies sur les droits de l’enfant.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :